AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum est fermé au public. Mais vous pouvez toujours nous rejoindre sur notre Nouveau Forum, à cette adresse : http://new-danganronpa.forumactif.org/

Partagez | 
 

 Fouille et Sifflements [Sho + 2 Pers. Max]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kirei Jinsei

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 14/09/2013

ElectroID
Nom et prénom: Jinsei Kirei
Spécialité: Physicist

MessageSujet: Fouille et Sifflements [Sho + 2 Pers. Max]   Ven 23 Jan - 3:49

Musique d'investigation:
 

J’ai décidé, tel un homme complètement sensé le ferait, de fuir ma chambre et d’immédiatement commencer ma fouille des lieux. Je n’étais pas tout à fait calmer, mais prendre de l’air « frais » aidera sûrement à remédier ce problème. Je connaissais cette école comme le fond de ma poche, comme le revers de ma main, bref, comme toutes les expressions de ce genre peuvent exprimer ma bonne connaissance de ces lieux. Cependant, il se peut fort probablement que les organisateurs de ce jeu aient caché quelques nouveaux secrets dans ces lieux déjà connus. En fait, je serais grandement déçu si ce n’étais pas le cas. Alors, toujours mouillé à  cause de ma mésaventure dans ma chambre, je me rendis à au seul endroit qui, pour le moment, ne semblait pas avoir piqué l’intérêt des autres élèves : la salle audio/vidéo.

Comme toujours, la réplique était absolument fidèle à la réalité, à ma grande joie. (Notez l’ironie, s’il-vous-plaît. Sinon, vous êtes vraiment des imbéciles.) Je regardais les nombreuses rangées remplies d’écrans et de casques d’écoute, l’immense projecteur, pointant vers l’écran fixé au mur et toutes les radios posées sur les murs. Dès lors, je me décidai à fouiller cette salle, en espérant y retrouver je ne sais quoi. Peut-être un CD à regarder sur ces écrans, peut-être une note, peut-être une photo, qui sait. Dans ce jeu, on peut souvent trouver n’importe quoi n’importe où, donc cette salle vaut sûrement un coup d’œil.

En fouillant, mon esprit s’égarait. Je réfléchissais à toute cette situation. Tout me semblait irréel. Étais-je vraiment retourné à Kibougamine? Y avait-il vraiment dix-huit autres imbéciles suicidaires qui avaient aussi accepté de volontairement participer à cette tuerie? Suis-je vraiment en train de fouiller une poubelle pour trouver des indices? Évidemment, la réponse à toutes ces questions étaient oui. Mais pour une raison ou une autre, l’irrationalité de tous ces évènements (à l’exception de la poubelle, là, je me trouve simplement con de faire ça) m’empêche de bien saisir cette réalité, malgré le fait que je l’accepte totalement. Je sais, mes pensées ne sont que paradoxes, contradictions et oxymores. J’accepte une réalité irréelle que je ne saisis pas. Ça résume bien ce que je viens de dire, mais ça montre jusqu’à quel point  mes pensées ne sont qu’un brillant chaos. Je suppose que c’est ça, le fardeau d’être un génie : ne pas savoir quand mettre fin à tes réflexions.

Alors, je fouillais nonchalamment cette salle A/V, espérant toujours trouver quelque chose de pertinent, de pratique, d’utile, d’intéressant. Enfin, quelque chose, quoi. Un certain calme s’installait dans mon corps et mon esprit, puisque j’étais enfin de retour dans mon élément : l’investigation sereine et approfondie, la recherche rigoureuse de vérité et de réponses. Si ma « bonne » humeur (car « bonne », c’est un grand mot, considérant les circonstances actuelles) continuait ainsi, il se peut bien que je me retrouve à siffler. En fait, je suis déjà en train de siffler. Lorsque je réfléchis trop, il m’arrive rarement que mon corps agisse par lui-même, ce qui est présentement le cas. Étrangement, même après avoir réalisé que j’ai perdu le contrôle de mon corps pour un temps, je n’avais pas le goût d’arrêter. J’étais à l’aise, en ce moment, et je ne voulais pas quitter ce semblant de confort. Dès lors, il faut simplement que je prie que personne ne m’entende…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinishi Saten
Le roi de la débauche!
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 19/07/2014
Age : 22
Localisation : Dans Borderland

ElectroID
Nom et prénom: Shinishi "Saten"
Spécialité: Ultimate Magician

MessageSujet: Re: Fouille et Sifflements [Sho + 2 Pers. Max]   Ven 23 Jan - 6:00

Un sifflement plus qu’intéressant~



Sho Hanekoma
Naoya Ryöhei


    Après cette longue discussion avec l'héritière russe, Naoya décida de suivre le même plan qu'il avait suivi lors de son aventure sur cette île, fouiller cet endroit. Il longea alors ce long couloir qui s'offrait à lui, roulant au ralenti sur sa planche, son casque sur les oreilles. "Lithium" de Nirvana résonnait, une de ses préférés. C'est dans ses moment qu'il savourait vraiment le plaisir de rouler, sentant vibrer sa planche sous ses pieds et la musique cogner dans sa tête, c'était mieux que d'entendre les balivernes de certains prônant ses deux concepts qui s'affrontaient ici. La musique prit fin pour passer à un second titre, c'est alors qu'il entendit un bruit, un sifflement plutôt, venant d'une pièce. Il décida alors de rentrer, espérant tombé sur quelqu'un comme Alice, qui avait le même point de vue que lui sur ce jeu et non un nouveau voulant jouer les héros.

    "Hum... Il y a quelqu'un?"

    Il aperçut alors celui qui n'avait dit mot lors de la "réunion d'entrée". Si il se souvenait bien, il s'appelait Sho et avait survécut au premier jeu avec cette Alice. Il l'avait remarquer lors de cette fameuse vidéo qu'il n'avait pas totalement suivi, sur ce coup ci il était chanceux. Il s'approcha alors de lui en posant sa main sur son épaule:

    "Salut, Sho c'est ça? Désolé si je te dérange, mais ça te dis si je fouille un brin aussi ici? A vrai dire tu m'intrigues, je sais pas pourquoi, mais tu n'as pas l'air comme les autres à vouloir jouer les héros et tu connais les risques de ce jeu."

    Il se stoppa alors, attendant une réponse. Il s'alluma alors une cigarette et fit sauter sa planche sous son bras gauche avant de prononcer une dernière phrase, espérant pousser le jeune homme à se hâter dans sa réponse:

    "Désolé si la fumée te dérange mais tu sais... les mauvaise habitudes tout ça tout ça... D'ailleurs j'y pense, c'est quand même dommage que Naoto et moi ne vous ont pas rencontré dehors Alice et toi, ça nous aurait permis de faire connaissance plus tôt et tu dois le savoir, les liens ici peuvent se révéler importants..."

    Il cracha alors sa fumée, espérant de pas avoir été trop direct, mais c'était sa façon d'aborder les gens. Il attendis en observant les lieux, c'était une salle d'enregistrement comme il n'avait jamais vu durant le minimum d'étude qu'il avait fait. Même son bout de vie en France ne lui avait pas permis de voire une salle de cour aussi hightech... Mais ce n'était pas non plus ce qui l’intéressait le plus dans une école, il préférait toujours le contenue plutôt que le contenant, et ce qu'il avait vu de ce contenu l'avait un peu déçue si on ne comptait pas cette Alice ou ses retrouvailles avec Naoto et Flaky.


Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erazed
Renard des sables insomniaque
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 18
Localisation : Triple compte de Red Sunshine, baby!

ElectroID
Nom et prénom: Ryx ID-00263
Spécialité: SDHSLvl. Insomniac

MessageSujet: Re: Fouille et Sifflements [Sho + 2 Pers. Max]   Ven 23 Jan - 6:24



Avec des gants...

Sho Hanekoma et Naoya Ryohei



Discuter avec les autres, c'était  bien. On m'a toujours dit quand je travaillais dans ce café où enfin, des humains m'acceptaient, que les liens sociaux étaient la plus précieuse des choses. Pourtant, quand j'essayais de me lier aux gens d'ici, quelque chose n'allait pas. J'avais l'impression que les gens d'ici avaient rejoint ce jeu mortel sans y avoir réfléchi au préalable, et ne recherchent que leur idéal d'espoir ou désespoir, sans même prendre en compte le fait qu'ils pourraient mourrir ici. C'était leur problème. Moi si j'étais là, c'était pour retrouver mon créateur, Red, ainsi que mon dernier ami animal, Key, tous deux survivants. Et pour cela, je l'avais bien vu : Découvrir tous les secrets de l'académie était de mise. J'avais déjà vu cette école à la télé, et je connaissais donc à peu près sa disposition.

Alors que j'étais encore dans la salle de la Mono-Machine, mes oreilles bourdonnèrent. Un tout petit brit aigu qu'un humain n'aurait pas entendu d'ici. Je décidai de le suivre, de le rejoindre, jusqu'à la salle A/V vidéo. Ce bruit, c'était le sifflement d'un homme à la casquette. Il était avec ce Naoya, dans la salle, fouillait dans une poubelle et le reste en fait... Hum? Je ne vais pas me plaindre, les poubelles je les ai fait plus d'une fois! Je lui adressai la parole, intrigué.


-Bonjour... Je me permets d'entrer...

Bien, alors regardons donc. Des ordinateurs partout, intéressent. C'est chap vraiment du matériel de qualité qui a du coûter un bras, et si je me souviens bien : il marche! Des projecteurs, un écran blanc, même une sono... Attends! Une sono? Je pris les deux CD que j'avais obtenu, et les inséra pour les écouter. D'abord celui avec la jaquette de Miley Cyrus, ensuite celui avec la jaquette de Shirokuma. Pendant que j'effectuai cette manipulation, je lançai au solitaire et au rider.

-Sho... Je me disais bien que tu ne t'étais pas présenté...

Quand on voyait avec qui il fallait se présenter en même temps. Je tirais une grande gorgée de café à ce moment.

-Je sais bien qui vous êtes, je vous ai vu survivre à un Danganronpa? Enfin, oui,  "Survivre"...
J'aimerais bien savoir pourquoi même en ayant déjà fini un danganronpa, vous, certains survivants, vous retrouvez dans cet endroit. De votre gré si j'ai bien compris en plus.


Je les regardai droit dans les yeux à ce moment là, et j'avais l'air parfaitement soyeux. Nous, nous avions une raison d'être là  mais eux avaient déjà gagné un combat contre l'espoir. Enfin juste ce Sho en fait. Ce Naoya lui, avait tenté de tuer. Et il avait réussi... Mais bon, comme je le pensais au gymnase : Ce n'est pas une raison pour qu'il tue encore. J'espère. Après avoir écouté mes CD je fouillai la salle de fond en comble à mon tour, histoire d'avoir aussi quelques indices.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kohan Chisei
Le narrateur
avatar

Messages : 893
Date d'inscription : 19/06/2014
Age : 27

ElectroID
Nom et prénom: Chisei Kohan
Spécialité: Storyteller (DRR1)

MessageSujet: Re: Fouille et Sifflements [Sho + 2 Pers. Max]   Ven 23 Jan - 11:57

En fouillant la pièce, Sho tomba sur un CD sans nom. En le mettant dans l'ordinateur, une série de visages qui lui étaient inconnus défila sur l'écran, dont celui de Red, qu'il avait vu à la télévision, mais également celui d'Ibuki Mioda, qu'il avait vu aussi mais bien avant qu'il soit kidnappé pour participer au premier DanganRonpa. Tous les visages étaient souriants, plein de vie. Finalement la série de visages arriva à un visage qui lui était vraiment familier : celui d'Emi. Kurokuma apparut ensuite sur l'écran :



" Nous avons tous une faiblesse. Vous avez accepté de venir dans ce jeu en sachant cela, n'est-ce pas ? Upupupu... J'ai hâte de votre cette faiblesse se transformer en meurtre... "

La vidéo s'arrêta alors.

_________________________________________
Mes personnages :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirei Jinsei

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 14/09/2013

ElectroID
Nom et prénom: Jinsei Kirei
Spécialité: Physicist

MessageSujet: Re: Fouille et Sifflements [Sho + 2 Pers. Max]   Sam 24 Jan - 4:08

Musique de conversation 1:
 

"Hum... Il y a quelqu'un?"

Voilà. Il fallait bien que ça se produise. J’ai pris le risque de siffler en fouillant, contrairement à TOUJOURS, et j’en ai subi les conséquences. C’est désormais officiellement noté dans ma tête : ne plus faire de bruit volontairement pendant une fouille, même si c’est plaisant. Mais bon, puisque je suis déjà dans la merde, il faudra que je gère la situation de façon approprié, c’est-à-dire en étant le moins possible un connard. Oui, vous m’avez bien entendu (plutôt lu, mais bref). Dans cette version sublime de ce jeu, les gens tueront pour des raisons encore plus imbéciles que les précédents, puisqu’ils le feront plus volontairement qu’auparavant (je concède que les motivations préserveront sûrement leur bel effet, mais n’empêche que certains ont déjà de mauvaises intentions). Donc, malgré que ce soit absolument contraire à mes habitudes et à mon personnage, je devrai essayer d’être plus sympathique. Il reste à voir si je réussirai vraiment, mais je suppose qu’il vaut mieux m’essayer tout de suite.

Donc, à l’appel de cet inconnu, j’arrêtai mes fouilles lui donnant toute mon attention (contrairement à mon habitude). Rapidement, je commençai à réaliser qui était mon interlocuteur. Il s’était présenté comme étant Naoya Ryôhei, SHSL Rider et survivant du troisième jeu (eh oui, j’écoutais vraiment leurs balivernes). Du peu que j’ai vu  et entendu, il avait l’air d’être moins imbécile que les autres. Sûrement parce qu’il est un survivant, comme moi, et qu’il n’a plus la tête dans les nuages, comme ces nouveaux qui ne comprennent pas le poids de la situation. Donc, alors que je me suis arrêté, il s’approcha de moi et mis sa main sur mon épaule. D’habitude, le contact physique, c’est non. D’habitude, je serais tenté de casser son bras. Mais comme j’ai dit, je dois être « sympathique »… Alors, il continua à parler :

"Salut, Sho c'est ça? Désolé si je te dérange, mais ça te dis si je fouille un brin aussi ici? A vrai dire tu m'intrigues, je sais pas pourquoi, mais tu n'as pas l'air comme les autres à vouloir jouer les héros et tu connais les risques de ce jeu."

Alors là, je suis un peu surpris. Pour une fois, je ne trouve pas de commentaires négatifs à mentionner. Le peu qu’il venait de dire était censé, n’était pas énervant et était étrangement véridique. Peut-être bien que je serai capable de discuter avec lui un temps sans vouloir partir, l’insulter, le frapper ou toutes ces options en même temps. Je sentais qu’il voulait que je lui réponde (évidemment), mais je sentais qu’il avait quelque chose à ajouter, donc je lui laissai le temps de me lâcher (enfin!), de sortir une cigarette (oh joie, un autre fumeur…) et de ramasser sa planche. Puis, tel que prédit, il prononça quelques autres mots :

"Désolé si la fumée te dérange mais tu sais... les mauvaise habitudes tout ça tout ça... D'ailleurs j'y pense, c'est quand même dommage que Naoto et moi ne vous ont pas rencontré dehors Alice et toi, ça nous aurait permis de faire connaissance plus tôt et tu dois le savoir, les liens ici peuvent se révéler importants..."

Je l’écoutais plus ou moins attentivement, calmement, et là, je dois le dire, il est rapide de vouloir se créer des contacts. Je comprends que malheureusement, les alliés sont beaucoup plus nécessaires que lors de ma première participation, mais je ne suis pas nécessairement à l’aise de m’allier et de faire connaissance avec les premières personnes que je croise dans cette école. Mais bon, à chacun sa façon de gérer ses relations, je suppose… Donc, comprenant que c’était à mon tour de parler, je fis ce que je devais faire :

-Ça ne me dérange pas que tu fouilles ici, je ne peux pas vraiment t’en empêcher de toute façon. Et tu as raison. Je ne suis pas ici pour jouer les héros, et nous connaissons tous deux les risques de ce jeu. Je pris une petite pause avant de continuer. Ne t’en fais pas pour la fumée, ça fait longtemps que j’y suis habitué. Et oui, je suppose que de commencer ce jeu avec plus de connaissances que d’étrangers aurait été pratique. Mais disons que je ne suis pas doué pour me faire des amis, que ce soit dans une ville en ruines ou dans une boucherie étudiante.

Je laissai échapper un petit rire, simple et sans trop de joie ni d’excitation, tout en affichant en sourire en coin lorsque je dis cette dernière phrase. C’est vrai, je ne suis pas très sociable. Les gens, ça ne fait pas mon assiette. Mais il n’y a que ça, dans la vie, donc je dois sûrement commencer à mieux les endurer, au lieu de simplement les repousser. Je voulais continuer la conversation, peut-être lui demander sa motivation à participer dans ce jeu, mais deux choses m’en empêchèrent : d’abord, je savais que cette question allait devenir réciproque, et je n’avais nullement le goût de parler en détail des raisons qui me poussaient à être ici. Ensuite, il y avait un autre élève qui s’était présenté dans la salle A/V. Il ne se gêna pas de me parler et de se laisser entrer. Comme j’ai dit à Naoya, je ne peux pas vraiment empêcher qui que ce soit de fouiller les mêmes pièces que moi. Alors, l’anthropomorphe se mit à explorer la salle et, à mon grand désarroi, mit de la musique immonde dans le système de son. Non seulement il fait souffrir mes oreilles, mais il augmente les chances d’attirer d’autres personnes ici (à moins que cette horreur ne les repousse, dans ce cas, je devrais le remercier). Je décidai de reprendre ma fouille, et c’est là que l’homme-renard se remit à parler :

-Sho... Je me disais bien que tu ne t'étais pas présenté...

Je te donne A+ pour ta perspicacité, félicitations. Il continua après avoir bu du café de son verre, si je me fie à l’odeur :

-Je sais bien qui vous êtes, je vous ai vu survivre à un Danganronpa? Enfin, oui,  "Survivre"...
J'aimerais bien savoir pourquoi même en ayant déjà fini un danganronpa, vous, certains survivants, vous retrouvez dans cet endroit. De votre gré si j'ai bien compris en plus.


C’est une question intéressante, une question logique, bref, une question qui mérite d’être répondue. Enfin, plus ou moins répondue, parce que je n’ai toujours pas le goût de déclarer mes motivations à des étrangers. Donc, tout en continuant de parcourir les rangées d’écrans, je pris parole d’un ton décontracté :

-Je ne sais pas ce que tu en penses, Naoya, mais je trouve que nous, les survivants, ont beaucoup plus de raisons d’être ici. Je peux comprendre que tu peux être surpris du fait qu’on décide volontairement de se remettre dans une situation aussi dangereuse que ce jeu, mais en même temps, ce jeu nous a grandement affectés, et il n’y a rien de plus tentant que d’en terminer avec cette connerie. Je n’ai aucune idée pourquoi tu es ici, mais je sais qu’il y a beaucoup de ces « nouveaux étudiants » qui ont des motivations absolument imbéciles, pour être franc. Et je sais aussi que j’ai d’excellentes raisons de participer à cette version singulière et finale de ce jeu.

Attendant de voir la réponse de Naoya ou de Ryx (nom que j’ai entendu en partant, mais que je sais associer à cet élève), je commençais à me dire que j’en ai peut-être trop dit. Mon opinion n’était pas la plus positive et j’avais terminé ma réponse en frôlant l’idée de parler des raisons qui me poussent à être ici. Merde. Mes talents de conversation n’ont jamais été bien développés. Eh bien, je suppose que j’ai toujours été ainsi, en fait. Donc, après avoir fait le tour de la salle, je tombai enfin sur quelque chose d’intéressant : un CD, sans nom, sans étiquette. Au moins, c’est un début. Je m’approchai de l’écran le plus proche, insérai le disque et mis un casque d’écoute, laissant une oreille libre afin de toujours entendre les paroles des deux autres.

Alors, je vis une chose assez étrange : des gens. Des visages, plutôt, mais des visages de gens. Certains étaient d’anciens participants, certains m’étaient inconnus, mais ils défilaient tous sur l’écran, tous atrocement joyeux. Je commençais vraiment à douter de la pertinence et de l’utilité de cette vidéo, et alors que j’allais arrêter cette dernière, je reçus un poignard en plein cœur. Le visage d’Emi, souriante, pétillante, ornée de son doux sourire, apparut sur l’écran. Je suis resté figé devant cette image, perturbé et en douleur. Puis d’un coup, cet ours noir, Kurokuma, apparut, pour ne dire qu’une chose :

" Nous avons tous une faiblesse. Vous avez accepté de venir dans ce jeu en sachant cela, n'est-ce pas ? Upupupu... J'ai hâte de votre cette faiblesse se transformer en meurtre... "

Et à présent, je fixai un écran noir, les yeux écarquillés. Que veut-il dire par cela? Mes mains commençaient à trembler légèrement, un bourdonnement  retentissait dans mes oreilles. J’étais rempli de rage, de terreur. S’ils osent toucher Emi… Non. Reprends tes sens, Sho. Ils t’ont déjà joué ce tour, ils t’ont déjà menti auparavant. Avant que ce moment de panique ne dure trop longtemps, je sortis le CD et le gardai sur moi, tout en me levant de ma chaise. Toujours troublé, toujours nerveux, toujours rempli d’inquiétude et de peur, malgré mes propres encouragements, je jetai un regard rapide sur les personnes présentes dans cette salle, espérant qu’ils n’aient rien remarqué, mais sachant que ce n’était sûrement pas le cas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinishi Saten
Le roi de la débauche!
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 19/07/2014
Age : 22
Localisation : Dans Borderland

ElectroID
Nom et prénom: Shinishi "Saten"
Spécialité: Ultimate Magician

MessageSujet: Re: Fouille et Sifflements [Sho + 2 Pers. Max]   Sam 24 Jan - 8:04

Un sifflement plus qu’intéressant~



Sho Hanekoma
Naoya Ryöhei
Ryx


    Le jeune homme lui répondit enfin, il avait l'air malin, enfin plutôt loin d'être con pour Naoya, enfin il avait trouvé quelqu'un d'autre qui avait l'air de penser comme lui, si l'on ne compte pas cette Alice. Lui aussi alors avait des difficultés à se faire des... "amis", cet élève l’intéressait de plus en plus.

    "Ne t'inquiète pas pour ça, je connais ça aussi, je trouve rarement de gens avec qui... "m'attacher". Peu de gens semblent intéressant pour moi.. Mais toi, tu m’intéresses, on a l'air d'avoir la même pensée sur ce jeu aussi diabolique qu'inutile."

    Si il le pouvais, il créerais une alliance avec les deux survivants du premier jeu de par leur façon de penser. Une fois qu'il eut fini et que le petit nouveaux anthropomorphe fût arrivé, il prit la parole:

    "Je pense que Sho et moi sommes sur la même longueur d'onde, déjà que je ne comprend pas cette petite guéguerre entre cet "Espoir" et ce "Désespoir", mais les raison d'y participer à vous, les petits nouveaux... Nous connaissons les risques, j'ai moi même frôlé la mort pour des raisons débiles comme vous l'avez vu sur l'écran, mais vous, vous vous rendez compte des risques ? Au moins vous ne connaissez pas le stresse que procure le fait de se tromper lors d'un de leur tribunal. Car oui, il ne faut pas se voiler la face et Sho pourra te le valider je pense, il va y avoir un meurtre... Enfin bref je pense que vous avez vos raisons comme nous on a les nôtres, j'espère juste que tu n'attaches pas trop d'attention au ces deux mots contradictoires qui veulent s'opposer ici, cela ne sert vraiment à rien..."

    Naoya s'approcha alors de Sho sans rien dire de plus, ayant pour objectif de regarder cette fameuse vidéo, cigarette à la bouche. Des visage défilèrent sans qu'il ne les reconnut, mais un visage le marqua, ils avaient décidé de continué à le tourmenter. Il entra en transe, ses dents se mirent à grincer, ce qui déchira le filtre de sa cigarette et la fit tomber au sol. Tout se figea autour de lui, un bourdonnement résonna dans ses oreilles et les images immobiles autour de lui disparurent, il était seul. Le bourdonnement se transforma en bruits stridents qui fit plier ses genoux. Il revint d'un coup à la réalité, en sueur et à genoux devant le moniteur, les mains sur ses oreilles et ses doigts serrant ses tempes. Il s'effondra alors, sa tête touchant le sol tel un musulman faisant sa prière. Les deux homme, si on considère Ryx comme un homme, étaient près de lui. Il savait que ça ne donnait pas une très bonne image de sa personne, mais c'était plus fort que lui...

    Il se calma enfin, mais ses genoux refusèrent de le soulever, il s'allongea alors par terre sur le dos et s'alluma une cigarette, sans dire mot. A vrai dire, il ne savait pas quoi répondre à cette réaction et se contenta se fumer les yeux fermer, prenant de grande taffes et expirant au maximum. Il était alors prêt à répondre à toute question sur sa réaction, du mieux qu'il pouvait, sans trop en dire non plus.

Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kohan Chisei
Le narrateur
avatar

Messages : 893
Date d'inscription : 19/06/2014
Age : 27

ElectroID
Nom et prénom: Chisei Kohan
Spécialité: Storyteller (DRR1)

MessageSujet: Re: Fouille et Sifflements [Sho + 2 Pers. Max]   Dim 25 Jan - 15:33

Après les discussions diverses et variées des 3 élèves, Kurokuma sortit du plafond et prit un air narquois. Il regarda Sho en particulier, son sourire carnassier étant encore plus mesquin qu'à l'habituelle. Il lança :



" Alors, vous avez aimé ce trailer ? J'ai pris beaucoup de temps à le faire vous savez ! "

_________________________________________
Mes personnages :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erazed
Renard des sables insomniaque
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 18
Localisation : Triple compte de Red Sunshine, baby!

ElectroID
Nom et prénom: Ryx ID-00263
Spécialité: SDHSLvl. Insomniac

MessageSujet: Re: Fouille et Sifflements [Sho + 2 Pers. Max]   Sam 7 Fév - 17:49



Penchez votre écran pour me lire!

Sho Hanekoma et Naoya Ryohei



[Désolé pour l'attente, j'ai eu une totale flemme, couplée à un zappage total, menant donc à cette réponse de loin, retardée... Peace & Love!

-Je vois.... Enfin, je trouve vos manières de juger les motivations des autres un peu subjectives. Sans connaître ses pensées, vous ne pouvez pas dire à quelqu'un si ce qu'il fait est stupide ou non, ou du moins, pas dans notre cas. Pour te répondre, Sho... Non, vous n'avez pas plus de raisons que nous d'être ici. Vouloir participer à ce jeu, de toute façon, est stupide. De notre côté, "être tenté de vouloir en terminer avec cette connerie" paraît aussi être une excuse bidon. Enfin, pour ta gouverne, Naoya , chacun a des raisons plus profondes de venir que celles qu'ils disent, j'en suis sûr, et je pense qu'on vous a assez espionné à la télé pour comprendre dans quoi on s'engageait en venant ici. Mais ne t’inquiètes pas, ces notions d'Espoir et de Désespoir me sont assez étranges, je l'avoue

Au final, j'y étais peut-être allé un peu fort. Pour ne pas briser l'atmosphère, j'avais dis cela, un sourire malicieux aux lè... Babines [les expressions humaines ont déjà pris le dessus sur moi, c'est troublant] et, après avoir dit cela, je me penchai sur le film que Sho avait découvert. Après tout, j'étais ici pour les indices que cela lui plaise ou non. Et sur ce trailer, nombre de personnes que je n'avais jamais vu... Excepté celui de Red. Sa tignasse bordeaux était de loin reconnaissable, surtout que c'était le premier humain à visage découvert que j'avais rencontré. C'est lui qui m'avait crée, il s'était fait des milliards sur le dos de tous ces hybrides qu'il avait conçu. Alors pourquoi avoir voulu participer à ce jeu macabre? Si j'écoute ce Sho et ce Naoya, lui aussi aurait pu choixir d'y reparticiper, mais il ne l'a pas fait. Il y a sûrement une réponse à cela, et je devrais survivre pour la connaître. Après ce tout petit monologue intérieur, mon visage se fixa sur celui de Sho. Non pas qu'il paraissait appeuré car il savait apparemment bien gérer ses émotions, mais sa manière de se lever et de nous regarder comme cela en jetant des coups d'oeil nerveuxsur nous révelait bien des choses. Je pris une nouvelle gorgée de café brûlant, dont les spirales de fumée se mélangeait avec celles de la cigarette de Nao. Alors que je contemplait cet accouplement de fractales infinies, mon esprit se replongea dans un monde de réflexion. Mais Kurokuma revint... Je lui adressai la parole.

-Ce trailer... En effet me dit bien des choses, le visage de mon créateur y est, et un théorie pour moi vient de se confirmer. Mais apparement, il doit en dire encore plus à Sho ou a Naoya, n'est-ce pas?

Je me tournai de nouveau vers lui, ainsi que vers Naoya, qui lui était à terre. C'était la cigarette qui le rendait comme ça? Je n'avais jamais parlé à cette Emi, mais je l'avais déjà vue. Et elle m'avait l'air bien démente. Mais ils connaissaient des informations sur cette femme que je ne connaissais pas.

-Je ne compte pas vous embêter bien longtemps, vous avez des choses à vous dire, je le sais bien, mais s'il vous plaît... Pourriez vous me donner plus d'informations sur cette Emi?

Le ton de ma voix était là, plutôt sérieux, mais la chaleur du liquide en permanence contre ma gorge la rendait parfois un peu enrouée, et je suis sûr qu'à ce moment là elle sonnait telle d'un mêle-casse.

[C'est plutôt une request hRP là... J'ai jamais rien compris à cette Emi, alors ça pourrait être l'occasion de m'en faire savoir *-*]



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirei Jinsei

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 14/09/2013

ElectroID
Nom et prénom: Jinsei Kirei
Spécialité: Physicist

MessageSujet: Re: Fouille et Sifflements [Sho + 2 Pers. Max]   Mar 10 Fév - 4:19

Je dois le dire (et je suis surpris, très surpris, de le dire), ce Naoya était plus... agréable... que prévu. À première vue, je aurais pensé qu'il s'agissait d'un clone de Kenzo, lui-même clone de ces gens que j'ai côtoyé pendant trop longtemps dans les rues: fumeur, grande-gueule et franchement idiot. Cependant, alors que la conversation évoluait, je commençais à réaliser qu'il n'obéissait aucunement à ce stéréotype. C'est bien. Je suis soulagé de trouver quelqu'un avec qui je peux avoir un semblant de conversation et qui n'est pas... Enfin, vous comprenez. Ce type n'est pas con, voilà. Il est réaliste, un peu comme moi: il voit bien que ça ne sert à rien d'être aussi zélé pour une ou l'autre de deux émotions, que ça ne sert à rien de jouer le héros ou le méchant et, qu'évidemment, quelqu'un allait bientôt mourir. Et l'entendre parler ainsi me réconfortait en quelque sorte. Enfin, je rencontre quelqu'un d'autre qui ne se fait pas de fausses idées à propos de notre situation, quelles que ces idées soient. Ayant passé trop de temps avec un SHSL Hope et la "copine" de ledit Hope, je ne peux pas vraiment dire que c'était une possibilité avant ce moment, mais je suis relativement content que cette rencontre se produit, et il se peut bien que celle-ci se fasse à mon avantage, me donnant un possible allié, autre qu'Alice, dans ce jeu. Ça serait déjà mieux que la dernière fois, à moins que ces deux élèves ne soient plus médiocres que prévu (ce qui est néanmoins une bonne possibilité).

Puis, lorsque Ryx, cet homme-renard, se mit à répondre aux positions similaires de Naoya et moi, je ne pouvais que sourire encore un peu plus (enfin, intérieurement, mais vous saisissez bien l'idée). Malgré le fait qu'il tentait de réfuter notre façon de penser, c'était, encore une fois, agréable de voir quelqu'un qui n'était pas un imbécile complet. Bien qu'il ne semblait pas faire un lien entre mon "excuse bidon" et le fait que "chacun a des raisons plus profondes de venir que celles qu'ils disent" lorsqu'il m'a répondu, ça ne me dérange pas. S'il commençait à jouer l'incrédule devant mes dires et de me demander les vrais raisons de ma participation, je ne serais plus d'aussi bonne humeur que je le suis en ce moment. Laissons-le négliger la vérité et mordre l'hameçon de la raison secondaire de ma visite à Kibougamine, c'est mieux ainsi. Si je peux me permettre un autre commentaire, c'est une bonne chose de l'entendre dire qu'il n'est ni du côté de l'Espoir ou du Désespoir. Même s'il n'a pas un avis similaire que Naoya et moi à propos de certaines choses, au moins il n'est pas complètement opposé à nous, perdu dans des idéologies et un fanatisme futiles.

Bref, cette conversation et cette fouille des lieux allaient beaucoup mieux que prévu, ce qui m'amenait à sourire et à rire. Évidemment, ces derniers émanaient une certaine arrogance, un certain excès d'égo, comme à l'habitude de mon personnage. Je ne peux jamais être sincèrement heureux avec les autres, donc je peux au moins leur offrir ceci. Donc, un large sourire toujours collé sur mon visage, je continuai à leur parler en fouillant:

-C'est une bonne chose que vous êtes tombés sur moi plutôt que d'autres l'aient fait, parce que vous êtes capables de m'offrir une conversation intéressante! Ça fait quasiment du bien de ne pas être coincé avec des causes perdues, finis-je en recommençant à rire un peu.

Mais évidemment, il fallait que je tombe sur cette fichue vidéo. Et évidemment, il fallait que mes deux "compagnons" de fouille se décident de regarder ce CD par dessus mon épaule. Je les comprends, des informations sont nécessairement plus intéressantes qu'une conversation, mais nous ne sommes pas tombés sur des informations. Simplement une arme pour nous attaquer psychologiquement, pour tenter de nous faire sombrer dans ce maudit "Désespoir" merdique. En me tournant vers Naoya et Ryx, j'étais légèrement surpris: l'anthropomorphe ne semblait pas affecté par cette vidéo et me regardait, réalisant sûrement, à mon grand désarroi, que je n'allais pas très bien, tandis que Naoya s'était écroulé au sol. Il faudrait croire que cette vidéo, qui me visait évidemment, aurait eu plus d'effet sur le Rider que sur moi. Soit cela, soit que j'étais simplement meilleur à contenir mes émotions. Par contre, je ne connais pas assez Naoya pour immédiatement évaluer son sang-froid et le comparer au mien, donc je ne saurais pas dire quelle hypothèse est la bonne. Le jeune homme était à terre, fumant les yeux fermés, et je me disais qu'il vaut mieux lui laisser un peu de temps pour relaxer, pour faire passer n'importe quelle douleur qu'il vient de vivre. Je sais que c'est ce que j'aurais aimé qu'un autre me fasse, si j'avais eu une telle crise. Donc, je restais debout, au centre des vapeurs de café et des nuages de fumée.

Mais encore évidemment, il fallait que les choses s'empirent encore plus. Peu après que la vidéo fut terminée, cette foutu réplique à petit budget de Monokuma apparut dans la salle A/V, continuant à tenter de me provoquer, en me fixant avec un air de connard digne de moi-même. Alors, Ryx, le plus calme de nous trois, prit la parole en premier, ne disant, pour être honnête, rien de grande importance, outre la mention qu'il a pu y voir le visage de son créateur. Il comprenait bien que cette vidéo ne le concernait que peu, comparé à Naoya ou, bien entendu, moi-même. Donc, comprenant que Kurokuma me fixait, me visait, je lui rendis la donne: prenant un air de connard, confiant, chiant, impassible par son je-m'en-fous-isme et son égocentrisme, je lui affichai un sourire aussi grand que le sien et lui répondit en riant:

-Mais bien sûr, j'ai adoré ce clip, p'tit ours! Des sourires et des gens heureux, ça fait changement des tas de cadavres et des ruines. Si tu y as mis du temps, tu n'y as pas mis de l'argent, en tout cas, parce qu'il manquait d'effets spéciaux. Tu sais, des coeurs ou quelque chose pour rendre le trailer encore plus joyeux!

Dès lors, j'éclatai de rire encore plus qu'au début. Je pris un air légèrement plus sérieux, plus hautain et, avec un sourire en coin, je finis de parler:

-Maintenant, barre-toi, le jouet à une Mono-Mono pièce. J'aimerais savourer le moment sans que ça n'empeste le nounours démodé.

Il y a toujours une grande satisfaction d'utiliser ce personnage, malgré qu'il ne s'agisse que d'une façade, d'une arme d'auto-défense. Je suppose qu'il y a un certain plaisir à trouver en insultant et en démolissant les autres, robot ou autre. Évidemment, il faudra plus qu'une simple vidéo pour me faire sombrer dans le Désespoir. J'ai vécu bien pire auparavant, que ce soit pendant mon premier jeu ou bien avant.

Dès lors, je me retournai vers les deux autres personnes présentes, ne me souciant pas de leurs réactions ou leurs opinions par rapport à l'apparition de Super Con, comme Kenzo surnomme ce personnage qu'il ne sait pas différencier du vrai moi. Naoya gisait encore au sol, tandis que Ryx buvait de son verre. En faisant ainsi, par contre, il déposa alors une requête qui dépassait les limites acceptées. Autant que tu étais une personne quasi-décente, je ne vais pas te faire autant plaisir. Je commençais à prendre un air beaucoup plus sérieux et, surtout, plus irrité qu'au début de notre rencontre, et j'envisageais franchement l'idée de ne pas lui répondre. Cependant, je réalise que ce renard sait que Naoya et moi avons certaines réponses à propos d'Emi, mais qu'il ne sait pas que je détiens toutes les réponses. Donc, je le regardai d'un air neutre, peut-être trop neutre, et me mis à parler:

-Emi Sakuraba est une Super High School Level Despair qui a commencé à organiser ces jeux après la pseudo-exécution de Kijo, soit après ma version du jeu. À moins que tu ne trouves quelque chose à ajouter, Naoya, puisque tu l'as rencontrée en personne, contrairement à moi, je ne pense pas qu'il y a beaucoup plus à dire sur son cas.

Je m'avançai dans la direction du Rider, pleinement conscient qu'il y a beaucoup plus à dire sur son cas. Mais à moins que Ryx ne soit le SHSL Détecteur de mensonges (ce qui n'est pas le cas), je ne pense pas que j'aurai à dire plus. Et si jamais un de ces deux élèves ne remarquent que quelque chose ne tourne pas rond, je partirai, aussi simplement que cela. Je n'ai pas besoin de me justifier, surtout pas à des inconnus, à des étrangers. Enfin arrivé devant le fumeur, je lui tendis ma main, lui proposant de l'aider à se relever. Légèrement plus sympathique qu'avant, je l'interpellai:

-Si tu ne veux pas parler de ce que tu as vu, ça ne me dérange pas. Après tout, tu n'as pas besoin de te justifier à des inconnus...

Je restais ainsi en suspens, attendant sa réaction, sa réponse...

[Ce n'est pas ton jour de chance, Ryx ^^" Tu as posé la bonne question à la bonne personne, mais au mauvais moment xD Sho ne va pas simplement dévoiler son passé, et, par extension, le passé d'Emi, à n'importe qui, désolé! (En fait, même Alice et Kenzo, qui sont les plus fortement liés à Sho, ne connaissent rien à son passé et à son lien avec Emi.) Cependant, si ta connaissance du personnage qu'est Emi t'empêche de bien comprendre le scénario, je peux toujours t'offrir des informations par mp (qui ne seront connues que hrp, bien sûr), afin de t'éclaircir un peu, puisqu'Emi est tout de même mon PNJ ^^"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinishi Saten
Le roi de la débauche!
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 19/07/2014
Age : 22
Localisation : Dans Borderland

ElectroID
Nom et prénom: Shinishi "Saten"
Spécialité: Ultimate Magician

MessageSujet: Re: Fouille et Sifflements [Sho + 2 Pers. Max]   Mer 11 Fév - 23:11

Un sifflement plus qu’intéressant~



Sho Hanekoma
Naoya Ryöhei
Ryx



     Naoya ouvrit alors les yeux, voyant alors Sho lui tendre la main pour l'aider à se lever, lui qui ne supportait pas être assister, il ignora alors cette main et, à l'aide d'une figure qu'il avait toujours l'habitude de réaliser, sauta sur sa planche qui roula jusqu'au nounours. Naoya était alors à la hauteur de Kurokuma, étant accroupi sur sa planche:

     "Désolé Sho, ce n'est pas contre toi, mais disons que j'ai... certaines valeurs... Toi le nounours, je suis franchement déçue, Monokuma aurait fait un brin mieux, ta tentative de nous mener au désespoir grâce à ça à échouée... Elle m'a juste donné encore plus de raison de me débarrasser de vous héhé."

     Sa phrase finie il cracha une taffe au nez du nounours et se releva, regardant les deux qui étaient avec lui:

     "Désolé de ma réaction qui fut peut être un peu direct et poussé, et comme tu as dit Sho, je n'ai pas très envie de parler de ce que j'ai vu. Saches que moi aussi suis content de te rencontrer, j'ai l'impression qu'on pourrait faire des merveilles ensemble ici, rare sont ceux qui m’intéresse ici..."

     Il se retourna alors vers Ryx qui était avide d'informations:

     "Emy, bah... Sho a tout dit, disons que je n'y ai pas accordé trop d'importance haha !"

      Il sorti alors une bouteille de coca, bu quelques gorgés et se remis à fouiller tout en parlant :

      "N'empêche, j'ai l'impression que ramener le gratin des autres jeux a permis d'avoir un jeu composé de gens intéressant, après Flakky, Naoto et Alice, tu te rajoute à la liste Sho, j'espère franchement pouvoir travailler avec toi."

     
   

Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kohan Chisei
Le narrateur
avatar

Messages : 893
Date d'inscription : 19/06/2014
Age : 27

ElectroID
Nom et prénom: Chisei Kohan
Spécialité: Storyteller (DRR1)

MessageSujet: Re: Fouille et Sifflements [Sho + 2 Pers. Max]   Mar 17 Fév - 13:32

Sho, Ryx et Naoya gagnent chacun 1 Hope Fragment.

_________________________________________
Mes personnages :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fouille et Sifflements [Sho + 2 Pers. Max]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fouille et Sifflements [Sho + 2 Pers. Max]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fouille la chambre de Mirta
» La piste de l'Héritage.
» Le castrum et les châteaux de Lastours
» [Tutorial] Se créer un RP
» City of Heroes Freedom

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Danganronpa: l'école du désespoir :: Archives du DanganRonpa 7 :: Quartier 1 : Kibougamine First Floor :: Salle A/V-
Sauter vers: