AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum est fermé au public. Mais vous pouvez toujours nous rejoindre sur notre Nouveau Forum, à cette adresse : http://new-danganronpa.forumactif.org/

Partagez | 
 

 Un procès se termine... oui mais après? [rp libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Anna Sven

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : DC de Thomas Vearth

ElectroID
Nom et prénom: Sven Anna
Spécialité: SHSL Syndrôme de P.Pan

MessageSujet: Un procès se termine... oui mais après? [rp libre]   Jeu 26 Fév - 6:24

En ce premier jour dans cette école, deux noms ressortaient parmi tous les élèves: Marya Bloskov, la première victime de ce système mortel et Yû Kasama, le premier étudiant désigné coupable et exécuté par la faute du même sytème... Qu'un élève est voté pour lui ou non, le résultat était le même.. Aurions nous chaque jour à subir de telles pertes ou pourrais-je compter un jour de repos pendant mon passage dans cette académie.. Cela peut vous paraitre idiot et pourtant ce fut la première question qui me vint à l'esprit après l'éxecution du jeune garçon. Pour moi, qui était plus agé que la quasi-totalité des étudiants dans cette école, voir cela avait pour effet de me déchirer le coeur.. oui enfin pas exactement, mais j'avais du mal à rester impassible et surtout insensible face à leur mort..

*Grand soupire* pffffffffff.... Je suis heureuse d'avoir pu jouer ce match avec toi et encore plus heureuse d'avoir créer un lien aussi ephèmere soit-il.. J'espère que.. nous rejouerons un jour ensemble.. C'est bien ce que je t'avais dit en quittant le gymnase tout à l'heure, n'est-ce pas? Tss... J'imagine que ce genre de pensée ou encore de phrase est juste interdite ici si l'on y croit vraiment.. au revoir à jamais Génie-vantard..

Chaque personne avait quitté la pièce du conseil et la porte était fermée mais je ne voulais pas vraiment partir pour le moment.. Je pris mes genoux entre mes bras et m'appuya sur la porte rouge et imposante de ce lieu de mort. En relevant la tête, la seule chose ou personne que j'aperçue était le jeune blob, Sgloubi. Je lui fis un sourire et la jeune créature s'approcha de moi avant de monter sur mes genoux pour dire un petit et mignon "Sgloubi".. Cela me fis légèrement sourire et je pris la créature dans mes bras.

Et beh alors, tu n'es pas avec ta mère toi? Remarque, ce n'est pas plus mal, au moins cela me fais un peu de compagnie, n'est-ce pas?
Dis moi une chose: il était innocent, n'est-ce pas? J'ai du mal à croire qu'un tel jeune homme est pu orchestré ça, mais j'imagine que chercher le coupable, serait assez dérisoire, ça ne ferait qu'attiser davantage de haine et de suspicions parmi les élèves, et nous souffrons tous bien assez ici, tu ne trouves pas?..


Suite à cela, je pris le jeune Sgloubi pour le poser à côté de moi, avant de poser ma tête sur mes genoux et de laisser un autre grand soupire s'échapper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoto Hiyaru
The Devil's Tongue
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 11/05/2014
Age : 22

ElectroID
Nom et prénom: Lucas Tophlin
Spécialité: Super High School Level ???

MessageSujet: Re: Un procès se termine... oui mais après? [rp libre]   Jeu 26 Fév - 14:01

"Ce n'etait pas lui, j'en suis convaincu, ça ne pouvait pas.."

Je fut l'un des premier à sortir de la salle de tribunal, me dirigeant vers les toilettes les plus proches pour me rafraichir le visage. L'eau ruisselait de mes joues, fusionnant avec les larmes qui tombaient de mes yeux. Pourquoi lui, pourquoi devais-je craquer maintenant..Pour une personne que je venais simplement de rencontrer ? Pourquoi ne pouvais-je cesser mes larmes de couler ?
A m'en souvenir, je n'avais passé que quelques instant avec ce garçon dans la cuisine, et il est vrai que.. Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas autant amusé avec lui.
Et malgré tout, il fut sacrifié pour sauver le véritable meurtrier, cacher parmi nous..

"Han...Calme toi.. Calme toi.."


Il avait un rêve, comme tout le monde ici. Noble ou non, il m'eut chargé de le trouver et de l'accomplir... Mais y pouvais-je réellement y faire quelque chose ? Je repris mon sang-froid. Ce DanganRonpa était bien plus cruel encore que les précédent, mais je ne devais pas perdre la face. Des morts, j'en ai déjà vu des tas.. Mais pour autant, cela m'a toujours énormément affecté. Qu'y a t'il de pire que de voler le futur de quelqu'un, après tout..

Après m'être essuyé le visage sur l'une des serviette à proximité, je sorti de la salle pour rejoindre le couloir. J'espérais que le tribunal fut encore ouvert, pour pouvoir proprement faire mes adieu a Yû. Mais sur le chemin, j'entendis une voix familière..Celle de Anna-san, qui semblait aussi mal que la fois précédente.
Dans l'ombre d'un coin, j'écouta ses mots quand à a discussion avec l'étrange blob. Je ne pu m'empêche de la rejoindre, lorsqu'elle traita un sujet plutôt douloureux. Je souris doucement, bien que faussement.

"Evidemment, il était innocent... Mais ne le sommes-nous pas un peu tous ?"

Je me rapprocha alors d'elle, me posant à ses cotés avec toujours ce même sourire.

"Te sens-tu bien ? Ce qui est arrivé doit être un peu difficile à avaler; surtout si..C'est ta première fois." mon regard dériva alors sur l'amas de gelée qui, lui étrangement, semblait des plus ravi.

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shirokuma

avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : ...

ElectroID
Nom et prénom: Shirokuma
Spécialité: ...

MessageSujet: Re: Un procès se termine... oui mais après? [rp libre]   Jeu 26 Fév - 18:07

Musique:
 

Les pleurs sont sans doute les plus malheureuses choses que la vie nous ai offerte...

Traître ou raison ?
Réalité ou rêve ?
Que celui qui me répond,
Soit un enfant de ces rêves...
Chapitre II : Larmes du destin...

Yû... Marya... Le monstre vous a eu... L'espoir renaîtra-t-il ? Comment faudrait-il que je fasse pour faire reprendre espoir aux autres ? Certains pleurent, certains jurent... La vengeance et ce jeu en vallent-ils la peine ? Je ne sais pas qui, ni comment... Mais une chose est certaine, je changerais tout ceci... Je ferais tout pour que cela cesse.

Plop... Plop... Plop... De l'eau coule du plafond... Un tel ruissellement n'est pas normal, est-ce le ciel lui-même qui regrette un tel carnage ? Nous aimions cet élève qui est mort alors qu'il n'avait pas commis ce crime... Nous regrettons tous... Même les dieux qui nous observent.

Le ciel, la terre, la mer ne peuvent accepter pareil jugement effroyable. J'avançais lentement sans but, j'étais parti du tribunal au plus vite, je n'ai pas de sentiment puisque je suis un robot, mais alors.. Pourquoi je sens cet horrible coup dans mon ventre ? Est-ce de la haine ? Non...

Le monstre se cache encore, il continuera de tuer sans cesse... Cette ombre nous engloutira tous... Jusqu'au dernier soupir, jusqu'à la dernière larme, il se rit de nos supplices...

« Naoto... »

Dans mon champs de vision je voyais en effet celui avec qui j'avais pu parler, au moins ce n'était pas lui qui était mort, j'aurais donc la grande chance de pouvoir à nouveau discuter avec lui... Il faut positiver... non ?

« Anna... »

Je regardais tour à tour la jeune fille et le jeune homme puis baissais la tête d'un air contrit, je posais mes pattes avant sur l'emplacement exacte où devais être mon cœur...

« Je vais reposer ma question... Que pensez-vous de tout cela... ? »

Je secouais la tête un moment et me frottais les yeux avec une patte, l'autre étant toujours sur mon « coeur »...

« Je n'ai pas pu empêcher tout ceci... je suis... Désolée. »

_________________________________________
Maupassant ~ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Sven

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : DC de Thomas Vearth

ElectroID
Nom et prénom: Sven Anna
Spécialité: SHSL Syndrôme de P.Pan

MessageSujet: Re: Un procès se termine... oui mais après? [rp libre]   Jeu 26 Fév - 18:31

Je me laissais aller à mes pensées avec un Sgloubi agité à coté de moi. Avant même de lever la tête pour comprendre les raisons de son agitation, je pus entendre la voix de Naoto qui semblait avoir entendu ce que je disais au blob au vue de ses mots. quand je sortis la tête de mes genoux, il se tenait là, tout à côté de moi, avec un sourire.. ou devrais-je dire ce sourire... mais même si je voulais lui répondre, je n'eu pas le temps de le faire que nous nous fîmes interrompre par l'autre peluche de service. Celle-ci semblait affablie et atteinte par ce qui venait de se passer..
Elle nous posa une question, la question que chacun se pose ici au moins une fois j'imagine.. La voyant ainsi, je me releva pour la prendre dans mes bras avant de me remettre dans ma position initiale aux côtés de Naoto en gardant la peluche dans mes bras.


Ce sourire Naoto Hiyaru.. toi et moi, j'ai remarqué qu'il nous reviens souvent lorsque nous parlons aux gens.. Tu sais, tu peux le ranger quand tu es avec moi, il ne sert pas réellement.. Connais tu sa signification? Penses tu qu'il soit là pour rassurer ton interlocuteur? ou encore te rassurer toi même? Non, ça n'a rien à voir avec cela.. La seule réelle raison qui nous pousse à utiliser ce sourire, c'est simplement que nous avons été interdit d'une chose élémentaire dans ce monde, mais tu dois bien savoir laquelle..

Mes yeux se posèrent sur la peluche et le blop qui était venu se poser de nouveau sur mes genoux:

Tu sais bonne peluche, t'excuser ne sert à rien.. Ici, ça ne sert à rien de chercher son temps à s'excuser ou encore à trouver des excuses pour justifier des morts. Tout ce qu'on peut faire c'est accepter cela, se relever et continuer de s'accrocher à sa vie.. Parce que sinon, il n'y a pas, non, il n'y a plus aucun espoir !
Ce que je pense de tout cela? Est-ce que cela importe réelement? Cela changera t-il la situation? Non.. parce que aujourd'hui deux enfants sont morts et il faut accepter que ça n'est que le début, voilà la seule opinion qui doit prévaut sur les autres. même si ça fait mal, même si ça nous détruit, c'est la règle que chacun a dû s'imposer en acceptant de venir ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoto Hiyaru
The Devil's Tongue
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 11/05/2014
Age : 22

ElectroID
Nom et prénom: Lucas Tophlin
Spécialité: Super High School Level ???

MessageSujet: Re: Un procès se termine... oui mais après? [rp libre]   Ven 27 Fév - 11:40

De par ces mots, on pouvait facilement comprendre que Anna n'était pas forcement celle que l'on pensait. Loin d'être idiote, elle pouvait voir à travers même de l'âme, et dire des faits aussi clair que personne d'autre -ou presque-, ne pouvait le voir. Ha, elle aussi, semblait attristé par le départ bien trop soudain de leurs "camarades". Peu de temps après, l'ourson coloré de blanc fit son apparition, celui dont les pensées n'étaient pas serti d'autant de ténèbres que son homologue noir.. Oh, quel intérêt de réfléchir à des choses aussi peu intéressante maintenant ? Je laissais divaguer mon esprit inutilement, mais c'est comme si... J'avais besoin de réfléchir. Pour voiler la vérité dans laquelle nous nous trouvons simplement un court instant.

"Je regrette..Mais tu dois le savoir aussi bien que moi, je ne peux le laisser. C'est dur, mais je n'arriverais ..Non. Je ne peux me permettre de montrer une quelquonque faiblesse en ces lieux. Tu l'as vu toi même lors de ce tribunal. Le désir de vérité de Yû l'a emmener directement.."

Je ferma alors mes lèvres, retrouvant ce faux sourire que je n'avais pas vraiment perdu. Cette saison ne venait juste de commencer que mon cœur était déjà fatigué par tout cela. Arriverais-je à rester l'homme froid et sans émotion; l'homme imperturbable face à la mort de ses compagnons ? ...Avais-je simplement le choix ? Je me haïssais presque. Et je la haïssais également, elle, qui semblait toujours mettre de ses émotions.

"Anna-san a raison. Les excuses n'ont jamais ramené personne à la vie. Qu'il y ai de l'espoir où que l'on en sois dénué, il faut continuer à s'accrocher, jusqu'au bout. Et je pense que chacun de nous, en entrant dans ce lieux, est au courant de ce fait.
Tes mots sont difficiles Anna-san, bien que je partage ta vision des choses.. Ce n'est pas comme n'importe quel DanganRonpa, où nous étions prisonnier. Ici, tout le monde est susceptible de cacher ses désirs intimes et de commettre l'irréparable. Quoi que l'on pense, nous sommes désormais ici, à lutter pour notre survie. Nous ne pouvons changer cela, comme nous ne pourrons changer le fait que...De nouveaux innocents seront exécutés si nous ne prenons pas les choses aux sérieuses."


J'observa alors Anna, qui semblait...Et bien, moins elle-même que d'habitude. Au final, peut-être n'étions nous pas si différent ? Etrangement, je me remémorais de singulières paroles quand je la regardais droit dans les yeux; quand je me remémora ensuite la mort de Yû et Marya.. De sages paroles que j'avais entendu d'un de mes précieux ami, il y a maintenant longtemps.


« L'avare, cet être vil et égoïste, ôte à autrui ce dont il ne veut pas jouir lui-même. »


C'est surement le cas ici. L'humain est égoïste. Et ici, le jeu se résume à qui sera plus égoïste que l'autre... Je les haïssais, tous autant qu'ils sont, mais je continuais à sourire, cette fois-ci, de façon à ne rien laisser paraitre qu'un "véritable sourire".


"Shirokuma-san, peux-tu nous dire ce que nous réserve la suite des évènements ? Et également... La raison de tes agissements en ces lieux ? Tu reste bien discrète sur tes intérêts."

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shirokuma

avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : ...

ElectroID
Nom et prénom: Shirokuma
Spécialité: ...

MessageSujet: Re: Un procès se termine... oui mais après? [rp libre]   Sam 28 Fév - 9:18

Musique:
 

Les larmes ne suffisent généralement pas à réparer un acte.

Crime... Trahison.
Souvenir... Guérison.
Larmes... Pleurs...
Désespoir... Malheur...

Introduction : Je m'en souviens comme si c'était hier... Un jour un enfant que j'avais aidé me raconta une histoire, cette histoire pleine de sens et de vérités. Il entama son conte d'une voix douce et presque silencieuse...

« J'ai connu autrefois quelqu'un qui m'a conté cette même histoire... Je crois que cette histoire la concernait tout particulièrement elle... C'était une jeune femme, elle avait un enfant âgé de presque neuf ans. Elle était heureuse et la vie lui souriait tous les jours, donnant de la nourriture à son bébé, se laissant mourir de faim par la faible quantité de vivres disponible... »

L'enfant se tourna vers moi, j'écoutais attentivement, sans dire mot...

« Un jour de brume, un brouillard du désespoir se leva sur sa petite famille... L'orage grondait, les pleurs de l'enfant se faisaient plus bruyants, la mère le calma tant bien que mal en chantonnant une chanson, elle avait une belle voix, mélodieuse, agréable... Dans sa maison, elle entendit un civil frapper à la porte... Elle s'approcha et ouvra lentement la porte... »

Je penchais la tête vers l'enfant qui avait arrêté son récit... Il pleurait, la gorge nouée de larmes, le nez coulant, les mains tremblantes...

« La... Personne sur le pied de la porte ouvrit brutalement la porte une fois... qu'elle en eut l'occasion. Sniff... Le criminel saisi langoureusement un poignard et tua la mère de l'enfant d'un coup rapide, précis et sans âme... »

Je couinais en le voyant s'arrêter à nouveau et cherchais son regard, pour l'implorer de continuer... Il secoua la tête, il ne pouvait plus terminer de raconter son histoire... Son souffle était saccadé des larmes qui l'étouffaient presque... Je le pris dans mes bras pour calmer ce chagrin qu'il avait sur le cœur...

Chapitre II : Lutter contre la mort...


Anna me prit dans ses bras, aucun réflexe, aucune réaction je me laissais faire, j'avais moi aussi besoin d'avoir des câlins de temps en temps... Je suis un robot, je ne suis pas censé avoir d'émotion... Mais alors... Comment puis-je espérer ? J'écoutais ce qu'elle me disait... Je baissais un peu les yeux en ronchonnant contre moi-même.

« Le début... »

Ou plutôt la fin...

« Le nombre de morts ne dépend que de vous, vous voulez vaincre l'espoir ou le désespoir d'un côté ou de l'autre de la balance. Mais cela ne changera rien... La lumière existera toujours et les ténèbres ne peuvent être abolies. C'est ça que les gens partisans du désespoir ne comprennent pas. »

Je secouais la tête et soupirais un peu, triste certes mais un léger amusement sur mes lèvres.

« Ce sont vos choix... Je ne peux les effectuer à votre place... Tuer ou ne pas tuer telle est la question. »

À la question soudaine de Naoto, je pâlis un peu et je rabaissais la tête, cette fois, vraiment désolée.

« Je ne peux pas... Je suis désolée... Je ne peux pas vous dire ma raison d'être ici, ni la suite des événements... »

Je savais ce qui allait se passer si je déclarais mes intentions, la suite et ne serait-ce que mon identité... Ils allaient... Je fermais les yeux une nouvelle fois et couinais un peu...

« J'ai fais une promesse que je dois tenir... Gomen... »


_________________________________________
Maupassant ~ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kohan Chisei
Le narrateur
avatar

Messages : 893
Date d'inscription : 19/06/2014
Age : 27

ElectroID
Nom et prénom: Chisei Kohan
Spécialité: Storyteller (DRR1)

MessageSujet: Re: Un procès se termine... oui mais après? [rp libre]   Sam 28 Fév - 20:31

Sgloubi, qui sentait que les gens étaient très tristes, s'était blotti dans les bras d'Anna, tentant de la réconforter sans dire un mot. Il ne comprenait pas vraiment la situation.

_________________________________________
Mes personnages :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erazed
Renard des sables insomniaque
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 10/09/2014
Age : 18
Localisation : Triple compte de Red Sunshine, baby!

ElectroID
Nom et prénom: Ryx ID-00263
Spécialité: SDHSLvl. Insomniac

MessageSujet: Re: Un procès se termine... oui mais après? [rp libre]   Ven 6 Mar - 3:10


Trusting Utopia
❝ Je ne veux pas de ces ténèbres ❞

Ryx ID-00263 • SDHSLvl. Insomiac. Ryx est un renard ayant vécu la majeure partie de son enfance dans un immense monde souterrain crée de toute pièce par un savant fou ayant revêtu la couverture secrète d’un avocat : Red Sunshine, et cet homme avait décidé de mener des expériences sur certains de ces “Anhumains” dont Ryx fait partie : Ses cellules se régénèrent même pendant le jour, ce qui l’emêche d’avoir besoin de dormir. Lorsqu’il apprit tout cela, il quitta son monde pour le notre et le rencontra avant que cet homme participe au DR3, auquel il survécut. Ryx décida alors de participer au DR7 dans le seul but de rencontrer ce Red, Key [un autre Anhumain] et une femme dont l’on connaît le nom. Il est accro au café et ne quitte pas son thermos.

Résumé du post • Tous les élèves encore vivant ont participé au procès de Marya, où Yû fut accusé à mort. Cependant, le doute est semé, Ryx, comme bien d'autres fait partie du camp croyant que Yû était innocent. Comme quoi, sa recherche de la vérité l'aura mené à sa perte. Un petit groupe composé de Anna, Naoto et Shirokuma se lamentait devant cette porte. Le renard caféïnomane arrive alors...






Relation avec les autres personnages • Ryx ne connais que peu Naoto et Shirokuma. Anna, il a peu discuté avec elle, mais de ce qu'il sait d'elle, c'est qu'elle ne peut qu'être gentille. C'est probablement la personne en qui Ryx a le plus confiance ici.


❝ Maître Renard, par l'odeur alléché... ❞

Le café était la seule chose pouvant me réconforter, c'était ce que je pensais à ce moment là. En effet, la chaleur de ce liquide noir coulant le long de ma gorge me donnait tellement l'illusion d'un refuge où, - certes l'instant d'un thermos de cette boisson-, je pouvais me cacher d'une tempête de sentiment. Mais j'avais oublié que le café était amer. Tellement amer que mes larmes perdaient leur goût si sucré que je prenais d'habitude plaisir à goûter. En tant que bête sauvage, je vous assure que je n'imaginait pas la mort d'un humain aussi dure que celle d'une proie. Je venais de me rendre compte que briser des liens sociaux aussi brutalement que par un assassinat faisaient voler en éclat ce qui était pour moi une utopie en poudre d'os et en sang. Je marchais, marchais, marchais dans la salle du tribunal, les autres sortirent même avant moi.
Je voulais garder mes larmes pour moi seul, perdu dans mes pensées.

Yû Kasama • - Moi c'est Yû Kasama, SHSL Tireur, capable d'atteindre toutes les cibles dans la limite du possible avec une arme de tir, que ce soit lance-pierres, pistolet ou sarbacane ! Je suis ici pour arrêter le désespoir et imposer mon monde idéal.

Ce sont les seuls mots que j'ai entendu de cet homme. Qui pourrait sérieusement le croire meurtrier? Son monde idéal, j'éspèrais qu'il le connaîtrait là haut, repose en paix Yû. Je séchai alors mes larmes, empli de solitude. Car je laissai aussi derrière moi une personne avec qui je m'étais bien ammusé : Marya Bloskov

Marya Bloskov • Je suis Marya Bloskov , linguiste spécialisée. Permettez que j'essaye à mon tour...

Même ses paroles hantaient mon âme, alors que j'avais beau ne pas être le meurtrier. Non, ces démons ne voulaient pas me laisser tranquille, j'en avait marre! Je voyais les visages de Yû et Marya en permanance dans mon âme...Arf, je devais quitter ce tribunal une bonne fois pour toute. Je me dirigeai donc vers la sortie, j'étais le dernier à rentrer dans l'ascenceur. Tout le monde remonta, certains restaient devant la porte pour dicuter dont, Anna. Personnellement, j'avais besoin de me rafraîchir, et surtout de pisser. Je croisai Naoto au toilettes des mâles, lui en sortait. Je fis ce que j'avais à faire, et j'étais bien intrigué par ce que ce groupe de gens pouvait se dire devant la porte. LJe les rejoignit alors, et y vit Shirokuma, Naoto, et toujours Anna accompagnée de son Blob. Elle était triste, et cette tristesse me touchait, pourtant je ne savais pas quoi y faire, pour le moment. Les discours des autres étaient beaux, et chacun partageait ses idéaux. Personnellement je n'avais rien à dire. Ni sur les morts, ni sur la raison de la présence de Shirokuma ici. Je ne servais à rien, et seulement maintenant je commençait à regretter ma présence ici. Et je sentais mon désir de quitter cette endroit. J'étais acculé, aucun son ne voulait sortir simplement de ma bouche. Alors, pour la première fois de ma vie, je me baissai, et pris la personne en qui j'avais le plus confiance dans mes bras pour la serrer de toutes mes forces. Mon instinct animal m'avait automatiquement dirigé vers Anna, ignorant sur le coup l'ours et le psychanalyste qui eux débattaient froidement. Je voulais juste un peu de chaleur...

Ryx 00263 • Juste...un...peu...de...chaleur...

Et voilà, tel un faible, je pleurais maintenant sur ses épaules [et non sur sa poitrine]. J'avais craqué au bout d'un seul jour, la pression m'était insoutenable. Et pourtant, être au milieu de tous ces humains me rendait heureux. J'étais alors entrain de montrer mon sourire le plus sincère, aucune once d'hystérie n'était décelable, car je leur souhaitait à tous de vivre aussi longtemps que possible.


© Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Sven

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : DC de Thomas Vearth

ElectroID
Nom et prénom: Sven Anna
Spécialité: SHSL Syndrôme de P.Pan

MessageSujet: Re: Un procès se termine... oui mais après? [rp libre]   Ven 6 Mar - 18:07

Est-ce que j'avais vraiment l'air si touchée par tout ce qui se passait ou bien est-ce que je faisais pitié naturellement? Je m'étais seulement assise quelques minutes avec Sgoubi pour encaisser les résultats du premier procès; en effet, voir un procès à la télé et le vivre sont définitevement deux choses complètement différentes !! Mais bon, rentrer dans une discussion avec des personnes est le meilleur moyen de se remettre de son flot d'émotions. Et pour être honnête, avoir Shirokuma dans mes bras et Sgoubi sur mes jambes m'apportait un soutien dont j'avais besoin en ce moment. Quand aux mots de Naoto, voir sa personne, il était la touche de réalisme qu'il me fallait en ce moment pour poser les bonnes questions et dire les choses telles qu'elles devaient être dites..
Mais bon, concentrons nous sur la peluche pour le moment; cette dernière semblait enfermée dans sa propre histoire ou plutôt situation, comme si elle n'avait d'autre choix que de subir. Mais le plus triste et ce qui est le plus commun à chaque être vivant, était cette prison qu'on appelle sa parole..

Tu as une promesse à tenir hein?.. Ce que c'est plaisant de s'enfermer dans des paroles et un contrat social informel comme cela. Ne pense pas que je me moque de toi, bien au contraire, c'est juste que je trouve qu'une promesse est semblable à...

Je n'eu pas le temps de finir ma phrase que je me fis interrompre par une personne qui venait de me prendre dans ses bras, en venant poser sa tête sur mon épaule, ou plutôt son museau.. Il s'agissait de Ryx, le jeune garçon/renard ! Je dois avouer que j'avais une sorte de sympathie naturelle pour cette boule de poil. son apparence et l'aura qu'il dégageait me donnait envie de me jeter sur lui et de le caliner pendant des heures à chaque fois que je le voyais ! Mais la question était de savoir pourquoi ce geste, pourquoi venir se serrer contre moi ainsi? La réponse me vint très vite, quand je senti sur mon épaule une larme chaude coulée le long de mon dos..

Juste...un...peu...de...chaleur...

Ses larmes, mêlées à cette simple phrase, frappèrent dans ma poitrine comme une tornade, bousculant tout à l'intérieur de moi et réveillant tous mes instincts comme un coup de tonnerre au milieu de l'océan ! Difficile pour une femme comme moi d'ignorer la solitude et les larmes d'un enfant. J'étais bien plus vieille qu'eux ici et je me devais d'être un support pour ces jeunes, parce que si je ne suis pas une porte de sortie face à leur tristesse, alors qui leur viendra en aide? qui leur permettra de se reposer? Certains pourraient me trouver trop idiote, triop superficielle mais qu'importe, parfois voir l'autre sourire ou faire l'idiot, c'est aussi un moyen d'apaiser son esprit !
Je me relevai, je pris Shirokuma et la déposa dans les bras de Naoto avant de prendre Sgloubi et de le déposer sur sa tête. Suite à cela, je pris le jeune renard dans mes bras; rien de pervers, rien à voir avec les bêtises habituelles qu'on pouvait me voir faire. Seulement moi, qui voulait apaiser la bête. Je posa son museau sur mon épaule et mes mains sur son dos et sa tête pour la caresser doucement et calmement:

Calme toi mon garçon. Je sais que ça peut-être dur et même idiot de te demander ça, mais calme toi.. Je ne te mentirai pas en te disant que les choses vont s'arranger ou même qu'elles iront mieux.. Te mentir est inutile. D'autres personnes finiront par mourir, et probablement même des personnes que tu auras appris à apprécier, et ça sera encore plus dur si ça arrive ! Malgré tout, tu te dois de ne pas te laisser abattre, parce que les larmes n'arrangeront rien, rien du tout ! Au contraire, elles pourraient même finir par causer ta propre fin ! Reprend toi, et n'oublie jamais une chose à partir de maintenant: même si on ne se connait pas, même si tu apprenais à me détester ou que mon attitude en public te répugnais, si tu as le sentiment que c'est trop dur et que ce que nous vivons t'es insupportable, alors viens me voir ! N'hésite pas, viens et parle moi, je m'assurerai de chasser toutes tes peines pour t'apaiser..
Ainsi, tu n'auras plus à pleurer, j'en fais la promesse !

Suite à ce discours qui me vint naturellement, je relacha le garçon pour le laisser respirer avant de reprendre Sgoubi dans mes bras pour débarasser le crâne de Naoto. Je tourna mon regard vers Shirokuma:

Une promesse est un contrat solennel entre deux êtres, bien qu'elle ne soit basé que sur des mots et la confiance mutuelle, la trahir reviens à poignarder l'autre. Voilà pourquoi, même si je suis aussi curieuse que Naoto, je n'insisterai pas pour obtenir des informations sur ce que tu peux savoir. En revanche, je veux savoir, de votre part à tous les deux, et particulièrement de toi, Naoto, le gagnant maudit.. Toi qui pensait être libre après ta victoire, après avoir tué tous ces gens.. toi qui t'es retrouvé piégé par cette école et qui en ai aujourd'hui à ta troisème participation.. Que représente tout cela pour toi? Pour vous? Chacun à ses raisons d'être ici et elles ne m'intéressent pas, mais j'aime penser que les gens savaient tout ce qu'il risquait et ce qui les attendait en acceptant de venir ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shirokuma

avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : ...

ElectroID
Nom et prénom: Shirokuma
Spécialité: ...

MessageSujet: Re: Un procès se termine... oui mais après? [rp libre]   Ven 13 Mar - 20:29

Introduction : Alors, voilà, ce gamin pleurait dans mes bras, je soupirais un peu et posais ma patte dans son dos, le cajolant pour lui faire oublier cette douce peine qui l'étreignait atrocement. Il soupira un peu et passa sa manche sous son nez pour se calmer.

« L'enfant n'oublia jamais cet événement et jura de venger sa mère... Près de quinze ans plus tard, l'orphelin retrouva l'assassin... Le pire dans cette histoire c'est qu'il lui avait pardonné... »

Je penchais la tête, bloquée, je le voyais s'éloigner et entrer dans un bâtiment... Qu'est-ce que...

Chapitre II : Promesse étouffante.


Je soupirais un peu, voyant Ryx arriver, coupant la parole d'Anna je serrais la patte, un peu énervée. Je secouais la tête tristement, Anna ne comprenait pas, cette promesse n'était pas entre moi et quelqu'un mais elle remettait en cause absolument tout ce qui se passait. Je me dégageais des bras d'Anna pour laisser la place à Ryx et disais d'un ton robotique et extrêmement calme, presque trop.

« Tes paroles sont sages, néanmoins tu comprendras bien plus tard ce que j'ai dû faire pour … Éviter certaines choses. »

Sans plus attendre, je m'éloignais un peu du groupe. Et oui, je ne répondais pas à sa question.

[Libre à vous de la retenir ou alors, vous pourrez dire dans le post suivant que Shirokuma disparaît.]
[Désolé pour le post court]

_________________________________________
Maupassant ~ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Sven

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : DC de Thomas Vearth

ElectroID
Nom et prénom: Sven Anna
Spécialité: SHSL Syndrôme de P.Pan

MessageSujet: Re: Un procès se termine... oui mais après? [rp libre]   Dim 15 Mar - 18:15

Shirokuma s'en allait le coeur lourd appraremment, mais en ne laissant apparaitre aucun indice, aucune information, seulement le sentiment d'être dépassée par la situation. Je la regardais s'éloigner et me dis que je ne pouvais pas non plus rester là, à attendre que tout se passe et laisser des enfants s'inquiéter pour moi alors que c'est moi qui devrait être à leur chevet prête à les soutenir. Mais ça semblait un peu au dessus de mes forces pour cette soirée, je n'avais qu'une envie, prendre une douche et m'endormir, ni plus ni moins..
Je me levai avec Sgloubi dans les bras, et me dirigeai vers ma chambre, sans me retourner, sans attendre de réponse ou de mot de personne. Mon dernier geste fut un sourire envers Ryx, après quelques pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un procès se termine... oui mais après? [rp libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un procès se termine... oui mais après? [rp libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles (pv Crépuscule mais pourquoi pas libre au chevaux indiens)
» Terminée || « Ne gagne pas après avoir frappé, mais frappe après avoir gagné.» || Takeshi Fujita
» Un baiser, mais à tout prendre, qu'est-ce? // Philippe de Lorraine
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Danganronpa: l'école du désespoir :: Archives du DanganRonpa 7 :: Quartier 1 : Kibougamine First Floor :: Porte rouge-
Sauter vers: