AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum est fermé au public. Mais vous pouvez toujours nous rejoindre sur notre Nouveau Forum, à cette adresse : http://new-danganronpa.forumactif.org/

Partagez | 
 

 Welcome to your doom

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Mamoru Hanaka

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 28/07/2014
Age : 16

ElectroID
Nom et prénom:
Spécialité:

MessageSujet: Re: Welcome to your doom   Mer 20 Mai - 17:24

J'ai comme l'impression qu'elle se fout de ma gueule et m'ignore. Bah , qu'elle reste toute seule alors , j'ai pas que ça à faire que de parler avec une femme-louve , enfin , parler ... Bref, je m'avança en me recoiffant un peu vers le couple que je pus apercevoir , le bleu , Leus je crois , et l'autre Fran'. Quoique, j'ai pas trop l'impression qu'ils sont en couple, tant mieux ! Je veux pas rester ici plus longtemps, alors mieux vaut se "rapprocher" des autres , installé une semi-confiance au moins. Je me rapprocha de Leus , et regarda rapidement les autres. Presque que des filles , trois garçons je crois... Bon, Leus a l'air d'être celui qui en sait le plus , alors ... Je m'approcha de lui, et avec mes yeux de biche et un visage inquiet et innocent , je me jeta dans ses bras , le serrant et mettant en contact ma poitrine et son bras. D'une voix douce mais un peu tremblante je lui dis faiblement :

"J'ai peur Leus ... Aide moi s'il te plait , je sais que je peux compter sur toi !
Pourquoi ça nous arrive à nous !?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinishi Saten
Le roi de la débauche!
avatar

Messages : 343
Date d'inscription : 19/07/2014
Age : 21
Localisation : Dans Borderland

ElectroID
Nom et prénom: Shinishi "Saten"
Spécialité: Ultimate Magician

MessageSujet: Re: Welcome to your doom   Mer 20 Mai - 21:11

Elle n'avait pas bougé, tout le monde l'ignorait, elle avait l'habitude peut être mais... laissons tomber. C'est alors qu'un message fut diffusé, une directive de plus. Elle se leva alors, regardant le sol et avança vers ce fameux point où ils devaient se rendre tout en continuant de jouer avec sa tresse bleue:

"Peut être que la vie vaut plus que la liberté d'agir...
Évitons de périr, suivons la voix qui vient surgir..."


Elle arriva alors vers ce fameux conteneur, bousculant accidentellement l'homme au cheveux et la veste bleus, mais resta silencieuse comme si de rien n'était et s'adossa là où elle devait se rendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsuki Hoshizora

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 02/04/2015

ElectroID
Nom et prénom:
Spécialité:

MessageSujet: Re: Welcome to your doom   Ven 22 Mai - 17:39

Et mince ! Moi qui voulais m'éloigner de ce...truc, il fallait faire l'inverse. Je poussai un soupir, sentant une boule dans ce qui me servait d'estomac. Je parie...quelque chose en tout cas, que c'est un coup foireux et qu'on devrait vraiment se méfier. Pourtant, la curiosité que je dois à cette fichue période qu'est la préadolescence me poussa à avancer. Heureusement qu'il m'est resté un peu de raison pour ne pas aller trop près au cas où...je suis sûr que papa rigole de mon attitude de là où il est...

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"Yuu, tu es mon fils, mon successeur, j'attends que tu sois l'homme de la maison et que tu protèges tes sœurs, surtout que tu les protèges comme un brave garçon.
-Oui papa ! Tant que je serais là, rien ne leur arrivera ! Promis !"

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Et voilà ou on en est, en train d'hésiter à avancer vers un fichu truc qui ne représente surtout pas un bon signe parce que une fichue voix l'a ordonné. Si ce n'est pas de la lâcheté ça...quoiqu'il en soit, je n'ose même pas m'interroger sur ce qui risque de se passer si on ne le fait pas. Et je retourne à coté de l'amnésique, voulant éviter le pet-bol -ou un mot dans le genre, je ne sais plus comment on appelle ça- auquel une...pintade comme dirait la patronne venait de se coller. Chaud devant semblerait-il...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://os-mitsuki-fictions.skyrock.com/
Naoto Hiyaru
The Devil's Tongue
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 11/05/2014
Age : 22

ElectroID
Nom et prénom: Lucas Tophlin
Spécialité: Super High School Level ???

MessageSujet: Re: Welcome to your doom   Sam 27 Juin - 17:22

" Évite de trop prendre le contrôle du navire ou tu risques bien de passer par dessus bord, mon cher. "


Il m'était difficile de l'admettre, mais ces remarques ne me comblaient pas d'une joie profonde, c'est tout à son inverse.. Mais il doit y avoir des circonstances apaisantes à tout cela. C'est vrai, être coincé on-ne-sait-où avec des inconnu, il n'y a rien de plus inconfortable ! ...Pour certains, du moins. Voila la raison pourquoi je ne fis point d'histoire sur sa déclaration, et que je lui tendis un sourire plus chaleureux.

Principalement des demoiselles, n'est ce pas ? En tout cas, je pouvais avouer sans vergogne que, malgré cette décadente situation, aucun de ses jeunes gens ne semblaient repoussant, tant par leurs physiques que leurs mentaux. La demoiselle à la chevelure rose semblait bien un peu à l'écart, mais sinon.. Ah, et cette petite..Son nom déjà.. Laly ? Pauvre petite, perturbé dans un tel océan de questionnement ! Je posa ma main sur sa tête, frottant doucement sa chevelure.

"Chht.. N'ai rien à craindre. Je ne suis guère plus informé que toi, mais l'avenir nous sera sain !"

Bien évidemment, je n'en savais que peu. Je ne pouvais pas mentir plus que de nécessaire, car moi-même, je n'ai pas le don de voyance. Ah, quand diable pourront-nous passer à la vitesse suivante ? Notre attente se fait encore plus longue que la décision de se coucher lors d'une partie de carte. Et encore, celle-ci saurait surement être la meilleure solution envisageable.

Après un instant, j'eut l'idée de me séparer du groupe pour rejoindre Fran, qui malgré ses attaques, semblait aussi perdu que nous tous. Même si dans les faits, je suis la moutarde qui lui monte au nez, il serait absurde que notre situation soit de plus en plus douloureuse à cause de disputes ou de moments akwards..



"Hmm.. Fran, n'est ce pas ? Je tiens à vous prononcer mes plus sincères excuses si mon comportement vous incommode. Je ne puis malheureusement rien y faire, et il n'est pas de mon intention de vous porter préjudice. Tout du fait que je ne sais pas même dans quelle situation nous nous trouvons, et il serait dommage de la compliquer avec de telles histoires.. Daignez-vous bien accepter mon pardon ?"

Lui dis-je alors en lui présentant ma main, doucement , en sa direction. Lentement, surement, mes lèvres se réhaussères pour présenter un Joli sourire frais comme l'aube d'un jour d'été.
Je n'avais pas de verre en main, malheureusement.. Je n'apprécie pas de passer une seule journée sans me désaltérez des verres ô combien délicieux de mon cher "ami". Ecoutez des chansons de Jazz , détendu sur ma chaise au bord, à regarder les jeunes demoiselles partir en cours ou au travail à travers la grande vitre de notre bar.. Ah. Comme elles, j'aurais dû aller en cours, très surement. Mais je serais très certainement resté au bar, encore une journée de plus.
Enfin, je suis ici à présent. Je dois rester prêt à tout. Je dois tenter de penser comme "lui". Comme à l'époque, également. J'ai le préssentiment que cela ne sera pas si différent que par le passé.

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve Dubois

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 09/04/2015
Age : 19

ElectroID
Nom et prénom: Yue Huan
Spécialité: SHSL Perfumer

MessageSujet: Re: Welcome to your doom   Sam 27 Juin - 18:25

Tu balances tes jambes dans le vide, essayant de faire le vide dans ta tête. Toute cette histoire te monte déjà à la tête et pourtant elle vient à peine de commencer. Non pire encore, tu as l'impression qu'elle n'a même pas commencé. Tu soupires en te passant de nouveau une main rageuse dans ta chevelure cendrée. Tu jettes quelques regards vers les autres. Tu ne sais plus quoi penser, tu ne sais pas dans quel monde est-ce que tu te trouves, un monde de fou ou bien un monde d'ignorant ? Telle est la question...

Tu en as de nombreuses qui te trottent en tête. Mais quelque chose te bloque au fond de toi, tu ne comprends pas ton comportement du moment. Pourquoi étais-tu aussi violente ? Ce n'est pas dans ton caractère, pourtant. L'angoisse peut-être ? Non. La peur ? Non, plus. La gêne ? Oui. Ça doit être cela. La gêne d'être vu dans une telle situation de faiblesse. Que des gens voient que tu es humaine, que tu es faible. Et cet embarras t'énerve au plus au point, la reportant ensuite sur les autres. Tu repenses à tes actions d'il y a quelques minutes et tu regrettes. Comme d'habitude. Ton tempérament colérique ne te plaît pas, mais tu n'arrives pas à le changer. Tu n'es pas assez forte pour ça, tu es trop faible pour ça même. Pour une énième fois, tu soupires.  

Tu vois Leus s'approcher de toi, tu le regardes depuis ta hauteur, incertaine. Pourquoi t'acharnais-tu sur lui déjà ? Ah oui... Parce qu'il leur ressemble trop, beaucoup trop. La ressemblance n'est pas physique, contrairement à ces gros porcs, tu pourrais presque dire qu'il est beau. La ressemblance n'est non plus mental, puisque que tu le connais à peine. Non, la ressemblance est au niveau du comportement. Un comportement qui t'horripile. Durant ta longue fixation, tu entends brièvement ce qu'il te disait. Et d'un coup, le regret est plus grand. De vous deux, qui devait réellement s'excuser ? Oui. Toi.

Cette situation provoque ceci : un rire jaune, s'échappant d'être tes lèvres. Tu supprimes ton sourire remplie d'une fausse arrogance, d'une fausse force, pour l'échanger avec un plus véritable, plus faible. Un sourire penaud. Tu le fixes un moment avant de descendre de ton perchoir. Tu regardes la main qui t'était présentée, hésitante, autant t'excuser avant. Tu ne sais pas vraiment quoi dire, les mots et toi n'êtes pas vraiment bon amis, après tout...

" Tu n'as pas besoin de t'excuser. C'est... C'est juste moi, le soucis voilà tout. Non, en faite, ce serait à moi de m'excuser pour mon tempérament quelque peu colérique. Je... Les acceptes-tu ? Je comprendrais que tu les refuses hein. "


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itona Hotohime

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 08/05/2015
Age : 19

ElectroID
Nom et prénom: Ooni Aito
Spécialité: Hacker

MessageSujet: Re: Welcome to your doom   Jeu 16 Juil - 15:41

(PS: message très court pour faire avancer le jeu ><)
(PSS: Ne dites rien sur le fait que ce n'est pas le bon compte s'il vous plait)

Sur le conteneur, vous notez une trappe pour l'instant fermée. Deux choses pendues à des fils et recouvertes de draps verts pendent au-dessus de ladite trappe. Vous notez également une silhouette de dos:

La silhouette:
 

-Et bien, et bien... Cela fait un moment que je vous attend... Je pensais que j'allais devoir tous vous tuer... Bon, au moins, vous êtes présent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsuki Hoshizora

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 02/04/2015

ElectroID
Nom et prénom:
Spécialité:

MessageSujet: Re: Welcome to your doom   Ven 17 Juil - 15:05

"...mais l'avenir nous sera sain !"

Assura le gars aux cheveux bleus. Je sais que je suis le plus jeune du groupe, mais je ne me pense pas stupide au point de croire en ce qu'il osait prononcer. Comment, en étant coincés dans un endroit sombre, avec un type qui nous veut je-ne-sais-quoi, au milieu de parfaits inconnus, pouvait-on prétendre que la suite serait "saine" ? Mais bon, ce genre de phrases était souvent prononcées par mes "collègues" du maid café, je suppose que j'aurais fait pareil si j'étais pris dans ce cas...C'est alors que mon équilibre manqua de me faire défaut.

Un éclair rouge...encore

Cela m'arrivait depuis ce jour là, selon ce que les gens disaient, ce truc passait devant mes yeux et si au début je tombais à chaque fois...on peut dire que j'ai pu améliorer mon équilibre depuis. et quand je dis devant mes yeux, autant préciser que ce n'est que devant mon œil gauche, celui que mes cheveux cachent...pas d'autre solution, les lentilles me brûlent et le cache-œil, très peu pour moi, et puis, ça plaît aux clientes alors... 

Tiens, une silhouette ? On dirait un homme assez vieux, qui parle de nous tuer, quand je disais qu'on ne pouvait pas croire les mots de Monsieur Märcken...à part ça, la trappe avec ces choses pendues au dessus, bien que cachées m'intriguaient, mais vu la situation, il ne fallait pas penser à une piñata...ce qui était dommage étant donné que c'est un jeu que j'aime beaucoup, surtout quand il y a des sucreries à la clé...puis la tentation fut trop forte par rapport à l'angoisse. Preuve en est à ma main levée.


"Excusez-moi monsieur ! Il y a quoi sous ces draps ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://os-mitsuki-fictions.skyrock.com/
Naoto Hiyaru
The Devil's Tongue
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 11/05/2014
Age : 22

ElectroID
Nom et prénom: Lucas Tophlin
Spécialité: Super High School Level ???

MessageSujet: Re: Welcome to your doom   Sam 18 Juil - 12:48

Elle daignait s'excuser ? Oh, je ne saurais dire à quel point je suis comblé de joie, mais également de gène, car il n'es jamais venue qu'un gentleman daigne laisser s'excuser une demoiselle devant lui ! Oh, mais ou-ais je le tête.. Je n'en suis pas un ! Ahahaha !

"Mas voyons, nul besoin de vous mettre dans un état pareil, jamais je ne puis vous en vouloir pour avoir caresser mon visage de vos coups ! C'est déjà oublier, vos excuses sont accepter sans retenue ! Ohohoho, ma douce Fran, vous me comblez d'une joie ô combien prenante, attirante, extravagante !"

Mon sang s'enflammait dans mon corps, cette demoiselle était un vrai numéro, ouioui ! Mais malheureusement, je ne pouvais rester bien plus longtemps a l'observer, non point que l'envie m'en manquait. Au loin se dressait un Hurluberlu muni d'un drôle de sceptre; surement acheté dans un magasin de farce et attrape. A bien y regarder, il y avait également des draps pendant au plafond... Qu'elle frayeur, qu'elle excitation est de savoir ce que peux cacher de tels draps ! Un mecanisme ? Deux cadavres, peut-être ?! Mais de toute manière, le plus important était de savoir ce qu'ils faisaient ici, et qui était monsieur "?".
Je me tenta alors de parler à l'étranger.

"Qui-es tu au juste ? C'est toi qui nous a kidnappé, enfoiré ? Et..Tuer ?! Cesse donc tes inepties où je te jure que je t'arrache les yeux !"

Que de tact, Leus. Bravo. Goddamnit.

"Hmm... Bref, explique toi, pourquoi sommes-nous ici ? Commence par t'expliquer et ensuite, on en viendra à un deal !"


Bien sûr, faire un deal avec un tarré qui menace de nous tuer, nous enferme et est aussi mystérieux qu'un test de grossesse après une soirée bien arrosé.. Leus, je t'en prie, juste. Shut Up. Holly Shit.

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve Dubois

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 09/04/2015
Age : 19

ElectroID
Nom et prénom: Yue Huan
Spécialité: SHSL Perfumer

MessageSujet: Re: Welcome to your doom   Sam 18 Juil - 14:30

Tu te permets un petit sourire. Il ne te tient pas rigueur de ton comportement. Tant mieux te dis-tu soulagée. La violence n'est pas ton fort, mais la colère l'est malheureusement. Et cela t'a bien portée préjudice. Mais par chance, pas ici. Bien que tu tiques légèrement face à son enthousiaste un poil exagéré. Mais tu te contentes d'en rire jaunement. En te disant qu'il avait juste une vision plus... extravagante des choses.

L'ambiance s'est apaisé avant d'être brusquement détruite par l'arrivée d'un nouvel individu. Il avait un aspect farfelu, certes, mais avec ton expérience du monde Underground, tu savais que c'était parfois les plus étranges qui sont les plus dangereux. Et tu penses en avoir la preuve sous les yeux. Il ne plaisantait pas en disant qu'il avait la 'possibilité' de vous tuer. Il n'avait aucun problème à tuer si cela ne suit pas ce qu'il veut, ce qu'il avait prévu. Du moins c'est ce qu'elle pouvait voir. Dangereux. Très dangereux, te dis-tu en fronçant les sourcils.

Tu sursautes en entendant Leus se mettre à parler. La colère entre de nouveau en jeu et cette fois ce n'est pas toi la marionnette de cette colère. Plutôt craintive des événements à venir avec un tel tempérament, tu poses ta main sur l'épaule de Leus, fortement, mais sans lui faire du mal. Comme pour lui faire comprendre d'arrêter et de se taire. Tu te permets de te mettre au niveau de son oreille et lui chuchoter le fond de ta pensée :

" Calme-toi, s'il te plaît. Je sais que je suis la moins placée pour dire ça, mais... Il risque de t'arriver malheur si tu commences à trop t'emporter. Cet homme, qui semble être la cause de notre situation, paraît du genre méticuleux. Et du genre à ne pas apprécier la dissidence... "

Tu te stoppes en jetant un bref regard, inquiet et rempli de doute, en direction du nouvel arrivant. Avant de reprendre sur un ton plus doux :

" ...Alors s'il te plaît, du calme... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itona Hotohime

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 08/05/2015
Age : 19

ElectroID
Nom et prénom: Ooni Aito
Spécialité: Hacker

MessageSujet: Re: Welcome to your doom   Lun 20 Juil - 11:30

Le jeune amnésique a suivi le groupe de loin. Il avait presque oublié cette sensation de peur... Et ça ne lui faisait presque rien?

Pourquoi la peur, la tension, cette sensation que tout va s'arrêter autour de lui ramène une indifférence totale de la situation? Une nouvelle question à caser dans son esprit vidé de toute mémoire. Mais là n'était pas la question.

Une silhouette étrange se tenait devant le groupe, parlant de meurtre comme on parle de la pluie et du beau temps. Il est sûrement plus dangereux qu'il ne se l'imaginait au départ. Et pourtant, il n'était pas si tendu. Il préféra continuer de jouer le jeu, vu qu'il essaie toutes les mentalités possibles. Il se demandait bien sûr qu'est-ce qui pend dans le vide, et que contient ce conteneur, mais il passa à une autre question:

-M-monsieur l'homme bizarre... Pourquoi sommes-nous enfermés ici? E-et pourquoi nous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shousha Shouheki

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 10/11/2014

ElectroID
Nom et prénom: Shouheki Shousha
Spécialité: Super Duper High School Computer Scientist

MessageSujet: Re: Welcome to your doom   Lun 20 Juil - 16:13

Le responsable semblait finalement se montré.
Takeru allait s'approché pour lui faire comprendre ce qu'il pensait de la situation, et il n'était pas le seul a vouloir faire ça apparament, mais il se ravisa.

-Pour te montrez devant nous comme ça, tu dois vraiment étre sur de toi, c'est quoi l'astuce ? Si on tente quelque chose contre toi, on se prend un piège mortel ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itona Hotohime

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 08/05/2015
Age : 19

ElectroID
Nom et prénom: Ooni Aito
Spécialité: Hacker

MessageSujet: Re: Welcome to your doom   Mer 22 Juil - 15:24

L'homme de vert vêtu se retourna vers ses "invités", le visage caché par un chapeau melon.

Le personnage (attention les dimensions ><):
 

-N'y allons pas par quatre chemins, voulez-vous? Je suis le "Piégeur", votre ravisseur en personne. Ravi de pouvoir vous rencontré éveillé! Pour ce qui est des raisons de ceci ou cela ou du pourquoi du comment, nous en reviendrons plus tard. Ce qui est plutôt d’intérêt, c'est plutôt ceci!

Il tira d'un coup sec les deux draps révélant deux filles, l'une avec des vêtements de poupée de porcelaine avec le teint qui va avec, et l'autre avec une tenue plus sobre, classique.

-Les pauvres petites ont dormis un peu trop longtemps, alors disons qu'elles serviront d'exemple concret pour expliquer votre situation, voulez-vous? Bien!

La trappe s'ouvrit aussitôt, révélant de l'eau jusqu'à environ un centimètre du bord. Tout le monde pouvait noter la présence d'un aileron à l'allure menaçante, tournant autour du trou de manière hypnotisant, sans discontinuer.

-Vous savez, plus que le transport, nourrir ces petites bêtes n'est pas une mince affaire, c'est un boulot assez dur. Heureusement qu'elles sont endormis, car sinon mes précieux requins seraient affamés, si vous comprenez ce que cela signifie...

Après deux secondes, les chaines chutèrent brutalement, laissant les deux demoiselles plonger en compagnie des dents de la mer. Après quelques temps, une flaque rouge apparut à la surface de l'eau, et certains bouts de chair revenaient à la surface. Le "Piégeur" fut pris d'un rire de fou, se régalant de la très possible peur de ses victimes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve Dubois

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 09/04/2015
Age : 19

ElectroID
Nom et prénom: Yue Huan
Spécialité: SHSL Perfumer

MessageSujet: Re: Welcome to your doom   Mar 28 Juil - 14:37

Tu fronces les sourcils et serres les dents en voyant se dévoiler les deux jeunes femmes inconscientes. Tu le sentais vraiment mal, ton instinct te criait "Danger !" et tu le croyais sur parole. Ta prise sur l'épaule de Leus devient plus importante. Tu murmures encore quelques mots à ce dernier :

" Quoiqu'il arrive, ne fait pas l'idiot s'il te plaît. Je le sens vraiment mal... "

Après avoir dit cela, tu t'approches discrètement de Yuu. Ce garçon était, sans aucun doute, le plus jeune du groupe. Donc une personne à protéger en cas de malheur. Tu sais que quelque chose de mauvais se tramait, c'était plus qu'évident... Tes craintes sont confirmées à la vue de ce que cache la trappe.

Tu t'empresses de tourner le gamin face à toi et de le serrer contre toi. Maintenant fermement sa tête, tout-contre, dans le but qu'il ne voit pas ce qu'il va arriver. Ou du moins ce que tu as compris qu'il va arriver. Tu tentes de lui masquer ce que dit ce dénommé "Piégeur" en lui parlant. Tu lui dis juste ce qui te passe par la tête. De bête "ça va aller" ou bien d'autres phrases dans l'objectif de le calmer, de l'apaiser. Tu sais se tu es médiocre avec les mots. Mais tu t'y tentes, tu n'as pas vraiment envie qu'il se blesse en essayant de s'échapper de ta prise.

Pendant ce temps, ton regard est fixé sur les événements à venir. Durant tout le long de l'exécution, tu étais tendue, mais tu restais dans l'optique de garder le plus jeune a distance de cela. Pourtant, à la vue de la flaque rougeâtre, tu n'as qu'un envie : crier ta colère. Mais tu te retiens, lâchant un son plus proche d'une plainte qu'autre chose. Tu attends, encore et encore, en maintenant ta prise sur Yuu. Tu refuses qu'il voit cela. Si tu devais l'assommer pour que cela arrive, tu le feras... Bon c'est un peu extrémiste, mais ça prouve ta détermination.... Plus ou moins

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsuki Hoshizora

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 02/04/2015

ElectroID
Nom et prénom:
Spécialité:

MessageSujet: Re: Welcome to your doom   Mar 28 Juil - 15:30

Celui qui nous avait enlevé était là ! Devant nous, comme si il était sûr qu'on ne puisse rien faire contre lui...Et il n'avait pas tort, par sa faute on s'est retrouvés là alors...et puis, je me voyais mal me battre du haut de mes treize ans avec un œil invalide. Encore moins lorsque, comme là, j'étais juste incapable de bouger, tellement l'angoisse m'envahissait, qu'est-ce que ce fameux "Piégeur" avait-il pu nous préparer ? Moi qui pensais que depuis ce jour, il ne pouvait y avoir de pire événement possible...me serais-je trompé ? Au vu des filles pendues qu'il révéla, je crois que oui.

"Mais qu'est-ce que...?!"

Ma question fut coupée par la fille qui était près du frimeur. Car sans que je ne le sache, elle s'était rapprochée de moi et m'avait mis face à elle avant de me serrer, comme si j'étais juste un garçon faible à protéger. J'en avais vu de pas mal de couleurs alors un peu plus un peu moins. Quoique j'ai aussi l'habitude d'être dans les bras d'une fille...je travaille dans un maid café où j'ai du succès après tout ! Mais plus pour être chouchouté que protégé, mais je sentais bien qu'elle essayait de me cacher la vérité avec ses mots. Sauf qu'elle était évidente et qu'à cause de ça, je n'entendais plus rien. J'avais bêtement préféré me réfugier dans mon pire souvenir.

----------------------------------------------------------------

« PAPA ! MAMAN ! HAME ! MEI !!! »

----------------------------------------------------------------

C'était la plainte mal contenue de la fille qui me ramena à la réalité. Clignant plusieurs fois des yeux...enfin, surtout le droit, je me rappelais de la situation et me remis à trembler. Je me doutais bien de ce qui c'était passé, pourtant, je ne pouvais m'empêcher de poser la question, d'une vois moins assurée que prévu.

"Elles...sont mortes...pas vrai ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://os-mitsuki-fictions.skyrock.com/
Shousha Shouheki

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 10/11/2014

ElectroID
Nom et prénom: Shouheki Shousha
Spécialité: Super Duper High School Computer Scientist

MessageSujet: Re: Welcome to your doom   Mer 29 Juil - 15:34

Takeru regarda la scène en affichant une expression de égout, ce type était vraiment prêt a nous tué.
Il observa toute les personnes autour de lui, dans une situation où il pourrait mourir n'importe quand, il allait surement évité de s'attaché trop a eux.

-Tu peux nous dire ce que tu cherche a faire ?

Ce type avait clairement un problème, tué sans aucune hésitation... ça confirmé qu'ils n'était pas ici pour une rançon ou quelque choses dans le genre, mais purement pour satisfaire ce psychopathe, ce que les deux victimes semblait avoir échoué a faire.

-Je suppose que nous ne somme pas ici juste pour que tu nous tue un par un comme tu viens de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
"Cake" Hiwako
♪ Little Charmer ♥
avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 04/08/2014
Localisation : Dream-Land ♥

ElectroID
Nom et prénom: Usagi Kyôki//Cake Hiwako
Spécialité: SHSL Charmer//SHSL Collector

MessageSujet: Re: Welcome to your doom   Mer 29 Juil - 17:32

— La mort nous guette. —



« Achevons-les ! De toute façon, ce ne sont que des médiocres humains. »
UNDERGROUND


L'ambiance était... Comment dire... À ton comble ?
Et oui. Tu aimes voir les gens paniquer, cela te donne une étrange sensation de dominatrice, comme si toutes les personnes autour de toi n'étaient que des faiblards face à toi, ce qui est pour l'instant vrai, vu toutes les têtes que tu as coupé et toute les familles que tu as brisées..

Tu étais restée à l'écart des autres quand tout le monde à commencer a argumenter puis s'affoler, cela te plaisait beaucoup de voir des personnes réagir comme ça, cela te rappelait ton merveilleux passé..

Quand tout le monde, c'était calmer, une nouvelle personne fit son entrée : un homme vêtu de vert, qui ressemble étrangement a l'un des meurtriers d'un roman que tu avais déjà lus, quelle drôle de coïncidence !
Contrairement aux autres personnes, l'homme habillé en vert t'intriguait, c'était ton ravisseur, mais aussi ton sauveur après tout.
Il blablata pendant quelques minutes, puis dévoila deux jeunes femmes endormis qui se trouvait toutes les deux au-dessus d'une trappe, qui après avoir été ouvert, cachait des requins plus qu'affamés...

Dès que les jeunes femmes tombèrent à l'eau, tes yeux s'ouvrirent en grand, pourquoi ? Car tu étais fascinée par cette monstrueuse scène.
Le sang et les bouts de chairs qui remontèrent à la surface firent chauffer ton sang, tu te sentais tellement bien.. Tellement à l'aise.. Le sourire sur ton visage pouvait le prouver.



— Pourquoi avez vous peur ? .. Elles étaient faibles.. Les faibles ne méritent pas la vie.. Surtout si elles ne pensent qu'à dormir..

La réaction des autres t'étonna. Tu n'avais pas l'habitude de voir autant de gens effrayer après un massacre, enfin, pour les massacres que toi, tu as causé, les personnes restantes se la fermaient, sous peine de mort direct.. C'était le bon vieux temps..
Tes yeux scrutèrent ton livre puis fixèrent l'homme en vert, tu voulais des réponses à certaines de tes questions, en espérant qu'il te répond..
Bah quoi ? On peut bien s'entraider entre meurtriers.



— Monsieur ? Vous avez une raison de faire cela ? Cela vous procure un plaisir fou ? Ou vous voulez juste vous amusez un peu ?


_________________________________________
Moi, j'aime bégayer en #993366  ♥️

"Coucou, ze suis Capitaine Teddy ! Huhuhu !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoto Hiyaru
The Devil's Tongue
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 11/05/2014
Age : 22

ElectroID
Nom et prénom: Lucas Tophlin
Spécialité: Super High School Level ???

MessageSujet: Re: Welcome to your doom   Mer 29 Juil - 19:31

Je daigna écouter le conseil de Fran, bien que l'envie n'y était guère pas. Je me calma, m'interposant entre ses gens et ce mystérieux individu par simple mesure de protection. Malheureusement, je m'avança d'avantage en direction de...Feu, deux de nos compagnons suspendu à un fil, qui..W-Woahaa !! Je bougea rapidement, pour éviter de rejoindre les deux demoiselles; ayant participé en tant qu'invitée d'honneur à un remake des Dents de la Mer.
Voilà clairement là un cinglé, dont ma seule envie était de coller une bonne droite dans son visage..Et pourquoi donc cet imbécile cachait son visage ?!

Je me retenais cependant. Les autres semblaient visiblement effrayés, voir questionnables, et créer une tragédie de plus ne pouvait aucunement convenir à cette situation. Les questions demeuraient relativement similaires, et les chances que ce vil gredin nous offrent les réponses attendus étaient.. Proche du néant ?

Une fille habillé en pyjama se présenta alors de ses grands airs, donnant son avis sur les faits. Elle semblait jeune, et pourtant, elle pensait agréable de dire de tels choses ? Cela me mit hors de moi, mais je compris rapidement qu'elle était de son coté. Seul la succube du Diable peut apprécier la mort, après tout.


"Faible ? Qui es-tu donc pour qualifier quelqu'un ainsi ? La vie de chacun est vénérable, et je refuse d'obtenir l'avis d'une..Souillon en robe de chambre !"

Je me re-calma rapidement, la moutarde ne cessait de me monter aux nez, sans pouvoir y faire grand chose infortunement. Je ne bougea simplement pas de ma place, préférant la sureté à proximité des autres, là où j'étais certains, aucunes autres trappes ne pouvaient s'activer.


"Le "Piégeur" ? Quel nom bien pompeux ! Vous ne nous avez point kidnappés dans le seul but de nous montrer ses horreurs, je présume. Venez en aux faits, qu'attendez-vous de nous ?"

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itona Hotohime

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 08/05/2015
Age : 19

ElectroID
Nom et prénom: Ooni Aito
Spécialité: Hacker

MessageSujet: Re: Welcome to your doom   Mer 29 Juil - 20:05

L'amnésique de service regardait la scène, mais ne ressentait presque rien, rien d'autre qu'un sentiment flou, perdu dans les méandres de sa pensée...

Comment ça se fait qu'il peut faire face à la mort sans sentir le frisson de la terreur que partage ses camarades, enfin, presque tous ses camarades, vu qu'il y a l'autre drôle de fille qui se rangea presque immédiatement du coté du "Piégeur", comme il se nommait. La flaque de sang, les requins, pourquoi la terreur ne s'emparait pas de lui bon sang? Comment peut-il endurer une telle souffrance sans baisser les yeux, sans broncher? Comment pouvait-il rester calme après la mort brutale de deux personnes dans sa tête? Comment? Tellement de questions remplissait sa tête, et il décida de ne rien laisser transparaître. Il tenta de répondre à ses camarades, avec une voix qu'ils n'ont jamais entendu, une voix assuré:

-Je ne sais pas pour vous... Mais je penses que ce à quoi nous venons d'assister... explique particulièrement ce qui va suivre... Enfin, je crois... Je ne suis pas sûr à 100%, mais j'ai un bon pressentiment sur ma théorie.

(Switch)

Le Piégeur se tenait encore les côtes, si bien qu'il répondait avec des éclats de rire à chaque question...

La vue du sang le rendait hystérique, fou. Il cherchait juste à voir la peur dans les yeux des gens, si bien qu'il montra sa folie à ses victimes:

Votre ravisseur:
 

-AHahahahahah! Allez, pleurez, criez de colère, j'adore ça! Oui, elles sont bien mortes. C'étais les moins utiles de tout notre jeu, et même si elles étaient utiles, elles seraient tout de même mortes! Vous tuez un à un serait d'un ennui, je vous dis, alors, j'ai eu la meilleure idée de massacre que l'homme n'ait connu: il n'y a qu'une unique sortie de ce bâtiment: seul deux personnes maximum pourront sortir. Quant aux autres... Ils seront soit la victime du courroux des autres, soit le coupable jugé à mort! En bref, pour avoir une chance de sortir, il n'y a qu'une solution: tuez-vous dans un de mes pièges! Et si vous vous en prenez à moi, je n'aurais pas d'autres choix que de vous tuer tous en même temps!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélissa Miller

avatar

Messages : 510
Date d'inscription : 30/03/2014
Localisation : Loin, loin dans ses songes.

ElectroID
Nom et prénom: Miller Mélissa / Crystale / Miller Alice / Phyllali / Lucy / De la Blanchotte Rose / Miller Marie-Anne / Miller Charles-Antoine
Spécialité: Épéiste (DR2,SDR,DR7) / Elfe sylvestre (LTC,LRP) / Artiste (KG,DR4,DR5) / Pokémon plante (MST) / ??? (UD) / Botanique (NG) / Instrumentiste Compositrice (DR8) / Chef d'orchestre Violoniste (DRR1)

MessageSujet: Re: Welcome to your doom   Jeu 30 Juil - 18:59

Tant de paroles. Tant de bruits. Tant de mauvaises ondes. La jeune femme les observait, sans émettre le moindre souffle, le moindre son, la moindre parole. Observer, ce qu'elle faisait depuis toujours. Jeune, elle ne faisait que d'observer le monde, ses aînées, les hommes, les femmes, les enfants; tout être vivant existant. Elle ne jugait personne, pourquoi fallait-il que tous la jugent ? Sur son visage frêle, pâle et immaculé demeurait une expression tout à fait neutre. Cette figure dissimulait ni angoisse ni colère; ni tristesse ni chagrin; ni joie ni euphorie.

À la déclaration de l'étrange homme verdoyant, sa réaction fut la même, impassible et neutre. À croire que la jeune femme était réellement dépourvue d'humanité. Pourtant, tous les signes étaient là, sa physionomie était correcte; dans ce cas-là, pourquoi penser et juger ainsi ? La jeune femme ne pouvait rien n'y changer, pas même cette situation. Décida-t-elle alors d'attendre que les choses passent, à continuer d'observer les réactions d'autrui, à continuer d'être ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve Dubois

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 09/04/2015
Age : 19

ElectroID
Nom et prénom: Yue Huan
Spécialité: SHSL Perfumer

MessageSujet: Re: Welcome to your doom   Ven 31 Juil - 13:46

Tu écarquilles les yeux en entendant ce que te disait le plus jeune. Avant de serrer brusquement les dents, raffermissant ton étreinte sur lui, sans que cela lui fasse mal bien sûre, ce geste était plus pour toi que pour lui. Puis tu soupires, perdante, te rendant compte que tes efforts ne servaient à rien, comme toujours... Tu le fixes un moment, les yeux remplis de culpabilité. Tu lui réponds d'une triste voix :

" ... Oui... Mais juste... Ne regarde pas.  Elles... Ont le droit que quelqu'un se souviennent de quoi elles étaient, et... Non pas de ce qu'elles sont devenues... Peux-tu faire ça..? "

Tu lui avais dis ça en fronçant légèrement les sourcils, ne sachant même pas pourquoi tu avais dis de telles choses. Peut-être était-ce un honneur de femme ? Un honneur que tu ne possèdes pas, certes, mais que tu sais que d'autres peuvent l'avoir. Tu lui offres, malgré la situation, un petit sourire, que tu veux réconfortant. Plutôt étrange comme réaction. Mais tu  dois être forte, pour toi, pour les autres, car tu le sais, tu le sens, que votre mésaventure ne s'arrête pas là.

Tu jettes un bref regard à Leus, il semble avoir suivi tes conseils, bien... Un point rassurant déjà... Une sorte de réussite personnelle même. Mais tu ne peux t'empêcher de lancer un regard noir à cette demoiselle en pyjama, en grognant légèrement. Elle, tu ne l'aimes pas, mais vraiment pas. Certes tu disais la même chose pour Leus, mais là c'est différent, très différent. Tu ne peux t'empêcher, après entendu ses dires, de pester à toi-même ces mots :

" Pour qui elle se prend !? Faibles ? Que je lui pète un coup les jambes et on verra qui est faible. Bordel... Tout le monde a le droit de vivre à ce que je sache. Non ? Ce genre de pensée... Ça me donne la nausée. "

Tu aurais pu lâcher des mots ou des expression bien plus crues. Mais tu n'oubliais pas que tu avais un enfant près de toi. Ce n'est pas très bon de jouer les orduriers. Bon tu fais des efforts, mais malheureusement certaines vulgarités t'échappent un peu. Tu fais de ton mieux c'est déjà ça...

Tu entends ce que dit le 'Piégeur', confirmant tes nombreuses pensées. Cela ne va pas s'arrêter là. Il est capable de vous tuer sans scrupule. Et surtout, vous êtes tous des victimes ici... Bien que le statut de victime pour la demoiselle-pyjama est un bien grand mot. Elle semble fortement s'amuser cette... Bref. Tu comprends très bien la chose. Vous êtes dans la merde, et elle est pas petite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsuki Hoshizora

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 02/04/2015

ElectroID
Nom et prénom:
Spécialité:

MessageSujet: Re: Welcome to your doom   Ven 31 Juil - 21:23

"Compris mademoiselle."

J'avais répondu instinctivement. Pas parce que j'avais peur de voir ce qui c'était passé, au contraire. Aussi horrible que le spectacle était, j'étais curieux de le voir, pour me faire une idée. Mais en tant que galant serveur de maid café, voir des femmes qui ne sont pas à leur avantage était inconvenant, je suppose que la même règle s'appliquait ici et que mieux valait la respecter. Après tous ses efforts pour tenter de me protéger, et son sourire un peu forcé mais compréhensible, je pouvais bien faire ça pour elle. C'est mon devoir d'obéir aux femmes...

Sauf l'autre en pyjama bien sûr ! Certes, nous étions pas tous forcément forts ici mais de là à nous priver de la vie ! C'était plus que ce que je ne pouvais supporter et si l'autre ne m'avait pas lâche je crois que je me serais porté volontaire pour l'aider à lui briser les jambes ! Si ça se trouve c'était probablement une complice du "Piégeur" qui nous expliquait le pourquoi du comment et j'étais prêt à parier sur ma mort prochaine. Elle m'avait évité plusieurs fois mais dans cette configuration, on était une dizaine et seuls deux pourraient sortir, je n'avais pas de grandes chances d'être dans les survivants, elle serait obligée de me ramener à ma famille ! Rien que d'y penser, je ne tremblai plus.

"Ignorons cette demoiselle en pyjama qui risque de nous conduire à notre perte, il y a peut être autre chose à faire non ?"

L'endroit semblait plus vaste qu'il n'en avait l'air et pour être honnête, j'étais curieux d'y jeter un œil...très drôle Yuu, t'en as qu'un de valide de toute façon, suis-je bête...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://os-mitsuki-fictions.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Welcome to your doom   

Revenir en haut Aller en bas
 
Welcome to your doom
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Danganronpa: l'école du désespoir :: The Underground Despair :: L'Entrepôt-
Sauter vers: