AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum est fermé au public. Mais vous pouvez toujours nous rejoindre sur notre Nouveau Forum, à cette adresse : http://new-danganronpa.forumactif.org/

Partagez | 
 

 Rencontre entre deux rayons [PV Naoto / Charlie]

Aller en bas 
AuteurMessage
Elsky (Cielo) Loveley

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 20

ElectroID
Nom et prénom: Elsky Loveley
Spécialité: SHSL Hairdresser

MessageSujet: Rencontre entre deux rayons [PV Naoto / Charlie]   Ven 1 Mai - 15:52








Tu regardes de droite à gauche, plutôt exaspérée. Tu étais tellement perdue dans tes pensées que tu ne sais même pas où est-ce que tes pas t'ont mené. Tu pensais à ce qui pouvait te manquer ici, dans l'espoir de ne pas te frustrer ou encore de te faire craquer.Tu soupires en passant une main griffue dans tes cheveux. Tu examines le décor se trouvant autour de toi : une zone plutôt vaste, aux nombreux étalages remplis de mille et un article : de la nourriture, des produits de toute sortes, des habits ou encore des babioles quelconques.

Une vraie caverne d'Alibaba ! Ton visage ennuyé s'illumine peu à peu après cela, tu te permets de glousser. Cela faisait longtemps que tu n'étais pas allée dans un Supermarché. La dernière fois, c'était en compagnie de ta mère. Ah... À cette époque tu ne connaissais pas encore le monde des morts...

Tu te secoues vigoureusement la tête, faisant partir les sombres pensées qui étaient à venir. Aller, Charlie... Tu t'es promise de faire ton maximum dans cette nouvelle vie. Profite du moment présent avec le sourire. C'est partie !

" C'est l'heure d'explorer~ " Te dis-tu d'un ton encourageant, voir aussi impatient. En t'empressant de commencer ta promenade entre les rayons. Tu jettes des coup d’œil ci et là, t'arrêtant parfois devant quelques choses qui pourraient t'intéresser. Ta marche silencieuse devient rythmée, accompagnée de tes fredonnements.

Tu t'arrêtes soudainement devant un rayon en particulier : contenant des blocs-notes ou tout simplement des blocs de feuilles et de quoi écrire, dessiner ou encore peindre. Ta joie intensifie, voilà ce qui te manquait, de quoi gribouiller durant tes moments de libres. Tu te penches pour voir les articles de plus près.

" Que pourrais-je bien prendre ..? Mmh... " Marmonnes-tu, penseuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoto Hiyaru
The Devil's Tongue
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 11/05/2014
Age : 22

ElectroID
Nom et prénom: Lucas Tophlin
Spécialité: Super High School Level ???

MessageSujet: Re: Rencontre entre deux rayons [PV Naoto / Charlie]   Ven 1 Mai - 18:19

☼♂f%~♪♪~%f♂☼


"Ce bleu là ..? Ou non, le blanc est joli, mais.. Ce noir peut-être ? Aaargh, je n'arrive pas à me décider !"


Je me trouvais dans une des quelques cabines de ce Supermarché que je commençais a bien connaître, depuis le temps. Cet endroit est un vrai Eden au trésor ! On n'y trouve de tout, des cigarettes aux snacks, en passant par les vêtements et même les tenues de plongées ! Et bien sûr, tout était entièrement gratuit, n'est ce pas simplement merveilleux ?
Enfin, merveilleux.. Il ne faut pas non plus oublier qu'en tant normal, prendre sans payer est un crime, et que nos actions sont constamment surveillé ! Quand est-il si quelqu'un vole quelque chose de dangereux ? Cela pouvait se tourner en sa défaveur... Enfin, pour mon cas, je n'avais rien à craindre.

Cette supermarché.. Je me souviens bien des bons moment que j'eut passé avec les autres du DanganRonpa 2. Le même où, bien que mon acte inconsidéré, j'eu accumulé de nombreux bon moment. La piscine, avec Euphoria, Sonia et Lokos... La plage, où la rencontre avec Stalios et Mélissa.. Je n'oublierais jamais. Ce même endroit était emprunt de souvenirs, comme ma rencontre avec les gens du DanganRonpa 3 qui n'ont pas été des plus amical..Enfin, c'est le passé !
Alors que j'étais bloqué dans la cabine à moitié nu, j'entendis un fredonnement délicat... Damnit, des gens-ici ?! Je pensais avoir été discret ! J'enfila alors rapidement un bas, essayant d'effacer ma présence. Je tenta de reconnaître la voix de la personne présente, sans-succès.

" Que pourrais-je bien prendre ..? Mmh...

Une voix féminine, un peu froide mais sereine. Une jeune fille, qui semblait ravi de ce qu'elle voyait. Aucune idée ce qui cela pouvait être néanmoins..
J'essaya de quitter la cabine sans un bruit, mais alors que je parvenais à prendre le chemin de la sortie, mes pieds s'emmêlèrent dans le rideau de la cabine, tombant dans un bruit assourdissant. J'étais là, a moitié vétu, totalement à la merci du sol. What a shame..

"Aie aie aie.. Bravo Nao', aouch..."

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elsky (Cielo) Loveley

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 20

ElectroID
Nom et prénom: Elsky Loveley
Spécialité: SHSL Hairdresser

MessageSujet: Re: Rencontre entre deux rayons [PV Naoto / Charlie]   Ven 1 Mai - 22:42








Un grand bruit se fait entendre dans tout le Supermarché, suivit d'une voix qui marmonne quelque chose, incompréhensible de là où tu es.

" Ah ! "

Tu sursautes, faisant malencontreusement tombé les articles que tu avais entre les mains au sol. Mains sur la poitrine, tu respires et expires un coup, tentant de calmer les effets de la surprise.

Tu te retournes. Près des cabines d'essayage se trouve un homme, peu vêtu, allongé à plat ventre sur le sol. Au vu de sa position grotesque et peu confortable, il a dû chuter. Ce qui expliquerait le boucan d'il y a eu quelques secondes auparavant.

Tu ramasses rapidement ce que tu as fais tombé, qui se trouve être un bloc-note et quelques stylos aux tons sombres. Une fois le contenu à l'abri entre tes bras, tu t'empresses de t'approcher de l'inconnu. Tu t'arrêtes à une certaine distance, d'environs quelques pas, du pauvre jeune homme. Tu t'accroupies, pour ensuite le fixer longuement de tes yeux de teintes jaunes lime, étudiant ce qui se trouve en face de toi. Tu étais un peu dérangée de son manque d'habits, bien que tu n'en voyais pas la raison, puisque que la plupart des cadavres dont tu t'occupais étaient aussi nu qu'à leur naissance et cela ne te posait aucun problème. Peut-être était-ce cette barrière entre la vie et la mort qui te dérangeait ? ... C'est sans importance...

À vu d’œil, il ne semble pas s'être trop blessé, physiquement bien entendu. Tu es presque certaines que, pour ce qui est de son ego, ça doit tout autre chose... Tu pourrais presque en rire, mais tu ne le fais pas. Pourtant en sachant son état vraiment peu critique, tu lui demandes tout de même d'une voix légèrement inquiète :

" Hum... Monsieur ..? Est-ce que vous allez bien ? Vous ne vous êtes pas fait trop mal ? "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoto Hiyaru
The Devil's Tongue
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 11/05/2014
Age : 22

ElectroID
Nom et prénom: Lucas Tophlin
Spécialité: Super High School Level ???

MessageSujet: Re: Rencontre entre deux rayons [PV Naoto / Charlie]   Ven 1 Mai - 23:27

Qu'elle honte, de prime abord, tomber a même le sol et marquer sa position...De deux, faire un bruit fort dérangeant et enfin, demeurer ainsi, si peu vêtue..C'était extrêmement embarrassant, a tel point que même la mort ne pourrait faire oublier ça ! -Où le peux t'elle ?-
Je n'avais pas mal certes, mais mon esprit, cependant..Enfin, ce n'est pas comme si je venais d'être filmé depuis les caméras, et montrer devant un monde entier à l'agonie, si ? Ha, la vie de télé-réalité est un vrai fléau..
Mais alors, j'entendis la voix de mon interlocutrice, douce et inquiète, et enfin, j'observais son visage. Il s'agissait de.. Charlie, n'est ce pas ? Nous n'avions pas encore fait connaissance mais il me semble me souvenir de son nom.

" Hum... Monsieur ..? Est-ce que vous allez bien ? Vous ne vous êtes pas fait trop mal ? "

Je me releva alors, passant ma main dans mes cheveux entièrement défait a cause de la chute. Je ne mis que quelques secondes à l'observer, voir son visage si original et caractéristique, qu'on pourrait croire sortir d'un roman fantastique.. Des cheveux noirs comme le charbon et des yeux dorée, elle était belle sans aucun doute.
Mais elle semblait gêner, à en voir son visage.. Etait-ce à cause de...? Mon visage devint rouge pivoine, à la compréhension de ce gène. L'espace d'un instant, j'eu oublié ma posture. Je cacha alors mon torse de mes bras, disparaissant derrière les rideaux après mes paroles.

"O-Oui, ça va , ne t'en fais pas, ça va aller ! ...Mais ; peux-tu atteindre un instant ? Je ne peux pas parler dans..Cette condition ! Excuse moi !"

Après une minute ou deux à peine, je ressorti de la cabine entièrement habillé. Une chemise, un t-shirt, pantalon et toute la clique..J'étais enfin présentable comme toute personne devrait l'être. Mes joues, encore rosies par la gène occasionné, se soulevèrent pour présenter un sourire. Je m'inclina alors devant elle, portant ma main sur mon cœur en terme de respect.

"Je m'excuse pour tout a l'heure, c'était vraiment gênant..Et déplacé de me présenter de cette façon.. Tu es une des nouvelle arrivante, n'est ce pas ? Je m'appelle Naoto Hiyaru, l'Ultimate Psychanalyst. Ravi de faire ta connaissance ...Euhm..Quel est ton nom, si tu veux bien..?"

Je me souvenais de son nom, mais poser une question aussi simple que celle-ci était un bon moyen d'ouvrir à la conversation, ouvrir les cœur, et placer la confiance. Certes, je n'avais pas marqué de points.. Mais qui sais, il est toujours temps d'arranger la situation !

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elsky (Cielo) Loveley

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 20

ElectroID
Nom et prénom: Elsky Loveley
Spécialité: SHSL Hairdresser

MessageSujet: Re: Rencontre entre deux rayons [PV Naoto / Charlie]   Sam 2 Mai - 1:04








Une fois le jeune homme caché derrière les rideaux, ta gêne disparaît. Tu te permets de glousser discrètement, la scène venant de se dérouler, encrée en tête. Adorable. Bien que tu sois plutôt perturbée par son emploi du tutoiement, ayant été très vite habituée à être vouvoyée à cause de ton mode de vie. Mais tu laisses passer ça, car cela te fait du bien ce changement d'atmosphère, d'ambiance. Cela va de paire avec ton envie de changer ta manière de vivre.

Tu te relèves lentement, en te dépoussiérant maladroitement avec une de tes mains libres. Tu t'inspectes brièvement, cherchant la moindre salissure possible. Et oui, tu restes une fille coquette. Dès que ceci est fait, tu te contentes d'attendre. Cela ne te pose aucun problème, tu es une personne extrêmement patiente, après tout. Tu te contentes de fixer le rideau... Tu pourrais faire ça pendant des heures et des heures...

Mais tu n'as pas besoin de, puisque qu'il ressort de la cabine en moins de cinq minutes. Tu lui offres un grand sourire à ce moment-là. Tu le vois s'incliner. Tu l'entends présenter : ses excuses et lui-même. Son nom est Naoto Hiyaru, donc... Et bien il est plutôt poli, c'est déjà un bon point.

" Cela ne fait rien... Et oui, c'est bien cela. Je me prénomme Charlie Anderson, l'Ultimate Undertaker. Je suis moi-même ravie de faire votre rencontre. Je dois avouer que c'est une façon plutôt particulière de faire connaissance... " Lui réponds-tu, accompagné d'une révérence. Comme pour toutes les fois où tu te présentais.

" Vous devriez faire plus attention, en tous cas... " Te permets-tu d'ajouter, en resserrant tes emplettes contre toi. En lui souriant, d'un sourire que tu espères sincère. Car après tout, cette femme froide et manipulatrice ne te sert que dans le métier, ce n'est pas la vraie toi... N'est-ce pas ..?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoto Hiyaru
The Devil's Tongue
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 11/05/2014
Age : 22

ElectroID
Nom et prénom: Lucas Tophlin
Spécialité: Super High School Level ???

MessageSujet: Re: Rencontre entre deux rayons [PV Naoto / Charlie]   Dim 3 Mai - 0:06

"L'Ultimate Undertaker ? Tes compétences vont s'avérer être des plus utiles en ses lieux ! Enfin, bien que j'aurais souhaité que tu n'y sois pas, personne ne mérite d'être dans un tel endroit.. O-Oh, où sont mes manières.. Cela te dérange t'il que je te tutoie ? Nous risquons de passer certains temps ensemble, il serait mal venue de garder une certaine distance.. Ne pense-tu pas ? E-Enfin, je suis prêt à m'adapter à ta convenance !"


Etais-ce a cause du gène de tout a l'heure ou de l'instant présent que je fui aussi intimider ? Non, je l'ai toujours était avec des personnes nouvellement rencontré.. Bien que mon titre peu laisser penser à une certaine sociabilité; communiquer dans le cadre de son travail ou dans la vie quotidienne est bien loin d'être similaire ! Si seulement Lucas était présent. J'aurais pu lui parler en tout liberté, sans à craindre de quoique ce soit.. Si "elle" avait été là..
Néanmoins, je pouvais observer une très belle présentation de sa part. Polie, douce et raffiné dans sa gestuelle, c'était agréable de voir quelqu'un se présenter de cette façon.

Je pris alors le short de bain précédemment porté dans la cabine, dont je referma aussitôt les rideaux. Je fis un sourire sincère à la jeune femme, qui après mûre regard, semblait porter du matériel de dessin.. Une dessinatrice ? En vue de ce qu'elle possédait, elle devait surement avoir de nombreuses connaissances sur le sujet.


"Je ferais attention à l'avenir, je regrette...Oh, tu aime le dessin à ce que je vois ? Cela fait bien longtemps que je n'ai pas vu quelqu'un dessiner... Tu as commencé cet art il y a longtemps ?"


J'avais une nouvelle fois envie de m'excuser pour toutes ses questions mais..Ah, que c'était compliqué ! Cette femme, aussi belle et étrange soit-elle, était d'une quelquonque façon intimidante ! Mon ventre s'entrenouait sur lui-même de façon abracadabrantesque, et ceux sans-réelle raison.. Mais qu'est ce qui n'allait pas chez moi ?
Ne la quittant pas des yeux, je m'avança alors vers un petit frigo qui se trouvait non loin de sa position, que j'ouvris doucement. J'avais soif, et par chance, trainait là quelques bouteilles de lait, boisson composé de lactose dont je suis totalement friand. Après une à deux gorgée discrète, je relâcha un petit sourire de satisfaction, avant de retourner mon attention sur la jeune femme.Elle était calme, tellement calme.. Cela changeait des autres personnages de cette endroit. Mais son cœur était-il aussi pure que la blancheur de sa peau..?


"Dis-moi, je sais que tu n'es arrivée qu'aujourd'hui mais..Que pense-tu de la situation ? Que compte tu faire ici, si la liberté ne peux t'être accordé ?"


Cette question était bien différente des autres, mais par sécurité, je me devais de juger ce qu'elle en attendait.. Je savais parfaitement ce qu'étais le fait d'être enfermé quelques part, sans souvenir de pourquoi nous y sommes ni ce que l'on doit pouvoir faire.. Et je faisais également parti de ces personnes qui, à trop vouloir se souvenir, à regretté de s'être souvenue. Encore aujourd'hui, bien que fier d'avoir gardé ses souvenirs en moi.. Rester dans l'oubli aurait peut-être changer l'image de ce misérable destin.

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elsky (Cielo) Loveley

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 20

ElectroID
Nom et prénom: Elsky Loveley
Spécialité: SHSL Hairdresser

MessageSujet: Re: Rencontre entre deux rayons [PV Naoto / Charlie]   Dim 3 Mai - 2:05








Tu hésites. Devrais-tu maintenir à ce langage qui t'a suivi durant toutes ses années ? Ou bien t'adapter à celui de cet endroit ? Tu ne sais pas. À quand ça remonte déjà, la dernière fois que tu avais tutoyé quelqu'un ? Ah oui... C'était à ce cher Freddy, ton frère d'adoption ou connu sous le nom de "l'embaumeur". Mais pour être plus précis, c'était à son cadavre, que tu t'étais adressée. Cette perte t'attriste toujours, quelle mort horrible tout de même. Surtout qu'au fond, tu t'en veux toujours de ne pas avoir pu être un peu plus douée en embaumement à cette époque. Et dire que le seul des cadavres dont tu t'es occupées t'ayant fait honte était celui-là, celui de cette vermine... Tch' dommage que le lustre n'était pas allumé à ce moment-là... Non, non, non, non, non, non, non, non, non, non, non, non, non, non, non, non ! Ne pense plus à cela, Charlie. N'y pense plus !

Pour tenter de te changer les idées, tu regardes d'un œil critique ce Naoto Hiyaru, de la tête aux pieds. Après tout, ta première inspection de sa personne était lorsqu'il n'était pas dans une situation très glorieuse. Le revoir d'une manière un peu plus digne ne te ferait pas de mal. Plutôt bel homme, mais tu préfères te fixer sur ses habits : un style classique faisant plaisirs, aux teintes sombres. Parfait. Il a un bon goût vestimentaire, un autre bon point. Car te connaissant, tu aurais sûrement outrepassé ta grande politesse en lui jetant des vêtements, à ta convenance visuelle, en le faisant retourner de suite dans la cabine. Après tout, la couleur et toi êtes de très bons ennemis. Au point que parfois, tu souhaiterais vraiment pouvoir voir ce monde en noir et blanc...

Ta contemplation cesse au moment il te pose de nouveau une question. Tu baisses les yeux, fixant tes articles d'un petit air amusé. Tu te poses à toi-même cette question : Depuis combien fais-tu cela ? Que tu crées des atrocités ? Que tu dessines ton petit monde construit dans la mort, la solitude, le désespoir et la folie ? La réponse ? Depuis bien trop longtemps...

" Mmh... Je dirais oui et non. Pour moi, cela semble des lustres, mais pour toute une vie, ce n'est rien du tout. Cependant, pour vous... t-te répondre, cela doit faire 8 ans déjà, il me semble. Je m'y suis mise sérieusement à mes 9 ans, si je ne me trompe pas. " Lui réponds-tu, d'une voix peu sûre. Maintenant tout de même ton sourire.

Oh ? Une nouvelle question ? Bien... Tu réfléchis un peu, cherchant les bons mots pour décrire ton ressenti de ta situation et de tes envies et actions qui pourraient être à venir. Tu soupires, avant de lever la tête, fixant durant toute ta tirade le plafond couvert de lumière t'aveuglant.

" Ce que je pense de cette situation ? Étrange, absurde, irréelle, je pourrais dire des tas d'autres mots de la même espèce, mais au finalement cela décrit déjà bien le genre. Tout ceci est... particulier, au point que je me demande si cela est un rêve ou la réalité. Mais bien sûre, je ne suis pas aussi naïve que ça. Certes, j'ai encore du mal avec ce qui m'arrive en ce moment, mais au fond je me dis que c'est moi qui est provoquée cela. Je veux dire, j'ai accepté d'être à l'Ecole de l'Espoir, à moi de subir les conséquences. Je voulais découvrir un monde différent du mien et bien le voici, oui... Le voici. " Dis-tu doucement, en lâchant un rire jaune à la fin.

Tu t'arrêtes quelques secondes, pour reprendre ton souffle évidemment, mais aussi pour trouver les bons termes à employer.

" Je n'aurais aucun problème à vivre ici, après tout je n'ai ni ami, ni famille... Il n'y aurait aucun soucis à ce que j'y y vive éternellement. Mais il y a certains éléments qui n'arrêtent pas de me perturber, c'est toutes ces histoires tournant autour du Dangan Ronpa. Avant aujourd'hui, je n'en avais jamais entendu parler... Ou peut-être que je l'ai oublié. Cela doit être la chose qui me dérange, qui me frustre le plus... Suis-je vraiment amnésique..? Ai-je vraiment oublié des années de ma vie..? D'un côté je suis focalisée sur ça, mais d'un autre, je me dis : est-ce vraiment si grave que ça d'avoir oublié ? Enfin vous... Tu dois trouver cela illogique, voir bizarre, comme manière de pensée. N'est-ce pas ? " Finis-tu d'un ton faible. Ce n'est pas dans tes habitudes de mettre ce que tu ressens à voix haute, mais cela te faisait du bien. Tu fixes le bloc-note entre tes mains, peut-être qu'il se noircira moins vite que d'habitude... Penses-tu avec un timide sourire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoto Hiyaru
The Devil's Tongue
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 11/05/2014
Age : 22

ElectroID
Nom et prénom: Lucas Tophlin
Spécialité: Super High School Level ???

MessageSujet: Re: Rencontre entre deux rayons [PV Naoto / Charlie]   Ven 8 Mai - 21:42

J'écouta ses mots en analysant chacune de ses réactions. Il était fort aisé de voir qu'elle cachait..Ses pensées, ou du moins, la personne en elle-même. Ce fut très brefs, de simples clignements de yeux involontaires, de léger haussement de cils ou bien, un rictus très discret.. Elle semblait cacher une mentalité bien plus sombre encore que le revêtements de ses habits !
Et pourtant, elle restait neutre, calme, et d'une parure tout à fait convenable.. Elle était douée, assurément, et il était surement peu profitable et dangereux de chercher à exploiter ses secrets les plus intimes. De nature, je n'apprécie pas de ne pas savoir quelque chose, mais pire encore, je déteste forcer à connaître les secrets les plus profonds sommeillant en chacun de nous. Bien qu'elle soit nouvelle...Non. Bien qu'un sombre nuage de mystère embaume son être, elle ne semblait point dangereuse au points de masquer de sombres secrets..

...N'est ce pas ?


Je ne devais pas être aussi naïf, mais pourtant, la simple vue de Charlie m'empêchait de penser à quoique ce soit de mauvais à son sujet.


"8 ans ? C'est vraiment remarquable.. Haha, certes, cela peut sembler insignifiant face à l'immensité de notre existence.. Mais le destin est incertain et parfois même, cruel. Mais ces 8 années que tu as passés à dessiner ne sont pas vaines. Tu as gagnée une expérience et des connaissances qui te seront profitables tout au long de ta vie ! Chacun de nos moments sont précieux, alors; même les plus insignifiants des faits est un trésor que l'on doit chérir du plus profond de notre être... E-Excuse moi, j'ai tendance a trop parler par moments."

Les bons moments.. Je n'étais pas vraiment bien placé pour pouvoir parler de cela. Toute ma vie durant, je peux assumer avoir vécues des choses que l'on ne peux souhaiter à personne : Des corps, des trahisons. De faux espoirs et des déchirements, des personnes perdues a jamais.. La vie est bien triste, et si le destin plait à certains, il s'acharne sur d'autres.
Je me souviendrais toujours de ce jour, où pour la première fois, je fis sa rencontre. Elle était magnifique, et venait de s'être installée juste à coté de chez moi. A cet époque, nous étions jeune mais son visage, son doux visage m'eut marqué : ses cheveux blonds, flottant lors d'un jour fortement venteux. Sa robe blanche et son petit nœud bleu sur l'épaule, en harmonie même avec son visage si doux, portant souillé par la sueur. Un ange, bien qu'elle n'était pas la perfection incarné pour ce monde..Elle le restait pour moi.
A cette époque, je ne pouvais que peu lui parler, mon père refusant même que je sorte de la maison. Mais à chaque instants où je pouvais observer le crépuscule, je rêvais de pouvoir la revoir, au point même de prier un jour pouvoir la rencontrer..

Si j'avais su ce qu'il adviendrait, j'aurais préféré rester à ma fenêtre, à continuer de prier..

"Ah.. Tes réactions sont tout à fait compréhensible, pour le vivre une première fois, tout ceci semble insensé..Et pourtant, tout cela demeure bien réel. Et si j'en suis ta logique, tout cela n'est absolument en rien ta faute. Tu as désiré quitter ton "monde" pour vivre une nouvelle expérience.. En quoi Est-ce mal ? Tu as certe intégré un monde que tu ne désirais pas , mais ce n'était pas ton désir. Tu voulais à la Kibougamine, et non cette endroit.. Je sais ce que sais."

Je me mis a soupirer un peu, avant de combler ce silence avec un léger rire, non méchant.

"Oublier n'est pas une fatalité , ahaha ! Non, très sérieusement, tu es loin d'être étrange, toi ou tes pensées. Je vais t'avouer une chose.. Durant ma toute première participation, j'ai perdu la mémoire. Je ne me souvenais que de mon nom et de ma spécialité, le reste étant le flou total. J'ai désespérément chercher à me souvenir de tout ce que j'ai pu perdre, vois-tu, et j'ai perdu bien plus à me souvenir que je n'ai gagné. Se souvenir n'emmène pas forcement de bonnes choses.
C'est pourquoi ne pas souhaiter se remémorer le passé est en soit, une bonne chose. Bien sûr, ce n'est que mon avis..Mais, es-tu désespérée au point de vouloir te souvenir de tout ce que tu as oubliée ? Est-ce si tragique que ça, que souhaiter vivre avec nos souvenirs passées ou au contraire, commencer une vie nouvelle ?
.... La vie est bien compliqué, n'est ce pas ? Quelques soit ton choix, ne t'en fais pas, il sera bon. J'en suis persuader."
lui dis-je alors, avec un sourire rassurant.

Mes paroles étaient certes sombres.. Mais je me voyais tellement en elle. Ce qu'elle vit actuellement, ce que j'ai vécu et ce que je vis encore actuellement. Du plus profond de mon cœur, je souhaitais qu'elle ne vive pas ce que j'ai pu vivre jusqu'à présent. La vie... N'est pas aussi belle qu'on le croit. Une erreur, qu'on pense alors bonne, peux changer jusqu'à même notre destin. Et malheureusement, j'ai pu le prouver a de nombreuses reprises.. Je me ressaisis alors, prenant aléatoirement un stylo qui passait par là. Je le rangea alors sur le creux de mon oreille, souriant a mon interlocutrice avec un doux sourire.

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elsky (Cielo) Loveley

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 20

ElectroID
Nom et prénom: Elsky Loveley
Spécialité: SHSL Hairdresser

MessageSujet: Re: Rencontre entre deux rayons [PV Naoto / Charlie]   Jeu 14 Mai - 13:13








Tu te ressasses le passé, de tous ces moments où tu dessinais. Tu te vois en larmes. Tu te vois en pleine rage. Tu te vois hystérique. Tu te vois effrayée. Tu te vois désespérée. Tu n'arrives qu'à voir une enfant folle... Il n'y aucun bons moments là-dedans, juste des mauvais. Le dessin ne représente que tes malheurs. La mort de ta mère, la première fois que tu as déçu le Croque-mort, la mort de celui-ci, la haine de Freddy à ton égard, les retrouvailles avec Liam... Huit ans de malheur.

Tant d'événements qui sont inscrit dans tes carnets. Tu en as une centaine traînant ci-et-là dans ta chambre. À chaque fois que tu revois l'une de tes créations, tu souffres. Tu as déjà tenter de dessiner pour le plaisir, mais cela n'a pas été fort concluant. La preuve : en voulant faire une fleur, tu as dessiné un pendu. Cherchez l'erreur.

Tu l'écoutes attentivement. Au fil de son monologue, tes lèvres dévoilent un sourire authentique. Tu étais plutôt... rassurée, mais aussi heureuse. Cette joie provenait du faite qu'il ne te trouvait pas bizarre, mais normal. Mieux, il disait comprendre. L'une de tes plus grandes craintes étaient de ne pas comprendre le monde des vivants, mais surtout d'être incomprise par celui-ci.

Peut-être que... Tu es capable de vivre en ce bas-monde. Tu n'as pas forcément besoin de vivre avec des cadavres. Tu n'as pas besoin d'être seule. Tu as peut-être un place de cet univers de lumière. Tu espères vraiment que cela soit le cas.

Mais d'un côté, tu sais que cela est impossible. Que ce ne sont que des idioties. Tu es un être infâme, une chimère du désespoir donnant de l'espoir. La femme aimée, incapable d'aimer. Comme c'est futile... Dois-tu t'accrocher à ses paroles ? De rêver d'un monde claire ? Tu réfléchis longuement à cela et finalement non. Ce ne sont que de faux espoirs... du moins pour l'instant. Tu quittes tes sombres pensées et tu lui souris.

" Je... Je t'en remercie. " Le tutoiement sonnait étrange pour toi, mais qu'importe. À partir de maintenant, tout va se jouer : Vas-tu réussir à vivre dans la lumière ou devras-tu ravaler tes larmes auprès de l'obscurité ?  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kohan Chisei
Le narrateur
avatar

Messages : 893
Date d'inscription : 19/06/2014
Age : 26

ElectroID
Nom et prénom: Chisei Kohan
Spécialité: Storyteller (DRR1)

MessageSujet: Re: Rencontre entre deux rayons [PV Naoto / Charlie]   Dim 17 Mai - 10:36

Naoto et Charlie gagnent chacun 1 Hope Fragment.

_________________________________________
Mes personnages :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoto Hiyaru
The Devil's Tongue
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 11/05/2014
Age : 22

ElectroID
Nom et prénom: Lucas Tophlin
Spécialité: Super High School Level ???

MessageSujet: Re: Rencontre entre deux rayons [PV Naoto / Charlie]   Mar 19 Mai - 22:07

Peut-être en avais-je trop dis ? Peut-être l'avais-je blessée d'une quelquonque façon ? Mon manque de tact était une de mes plus grosses épées de Damoclès; et je venais surement d'en faire la preuve la plus voyante.
Que pouvait-elle penser a ce moment ? En tout cas, il était simple de voir un faible sourire; mais véridique sur son visage. J'en étais ravi; surtout dans ces temps où les peurs et les pleurs sont plus présent que nulle part ailleurs. Dans ces circonstances, voir un sourire est une magnifique chose; qui ne tarderas surement pas à rejoindre nos souvenirs..

Mais ce sourire, ce simple sourire. Aussi simple soit-il, demeure de même importance que toutes ces personnes, que tout ses actes que l'on a vécu auparavant. Aussi bon ou mauvais-soit 'il, il est criminel de les oublier dans le néant..C'est pourquoi, je m'engage de tout mon être à me souvenir de tout ce que j'ai vécu en ces lieux. De toutes les personnes décédés, victimes de ce jeu, de tout ce qui nous a fais pleurer et de tout ce qui nous a fais rire. Quelqu'un qui m'es cher ne m'a jamais cesser de me rappeler ce fait, par une phrase si simple et pourtant, si profonde de sens.

Remember Us. Remember that we lived.


"Tu n'as pas a me remercier, c'est tout a fait normal.. Nous sommes ici en tant que co-équipier; plus qu'ennemi,n'est ce pas ? Faisons-nous mutuellement confiance..Et gardons la tête haute !"

Je lui sourit alors une nouvelle fois, avant de prendre mon achat sous l'épaule. Je m'avança vers la caisse qui était non-loin de notre position; et je mis dans une des coupoles de bois tressés un de mes boutons de manchette. Une très vieille manie que j'avais de mon enfance; et que je n'ai toujours pas perdu !
Nous jouions souvent nous quatre, à la vendeuse où au gérant d'un magasin dans le parc prés de chez nous. On ramassait ce que l'on trouvait par terre, et on le commercialisait. Il n'était pas rare de trouver des babioles scintillante , après le passage de quelques passants distraits, et les pièces ayant raté l'eau de la fontaine était pour nous, comme un trésor antique d'une époque bien trop éloigné pour nos esprits enfantins. Et lorsque notre cueille fut bonne, nous nous vendions nos marchandises contre nos propres trésors découverts, ou de petits accessoires.. Généralement, des trombones ou des élastiques. Pour ma part, ce furent les boutons de manchettes, que mon père égarait souvent alors qu'il nettoyait ses vêtements.. C'était ma collection, mais je ne me laissait pas de les échanger avec mes amis. Oh, ce n'était que des babioles.. Mais elles avaient une valeur symbolique et émotionnelle importante pour moi.

Vont-ils toujours aussi bien ? Que font-ils en ce moment ? Je me pose souvent ces questions, sans réponses..

"Et bien, voilà.. Je suis désolé, je vais surement continuer mon exploration, je ne peux pas rester plus longtemps ! J'espère que nous nous reverrons vite ! Puis.. N'hésite pas à venir me voir si tu es en difficulté, d'accord; Anderson-san ?"

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elsky (Cielo) Loveley

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 20

ElectroID
Nom et prénom: Elsky Loveley
Spécialité: SHSL Hairdresser

MessageSujet: Re: Rencontre entre deux rayons [PV Naoto / Charlie]   Lun 25 Mai - 1:21








Tu le regardes faire, tu l'entends parler. Tu ne bouges pas et ne parles pas. Tu es perdue dans tes reflexions, tu penses sans cesse à ce dilemme que tu t'es imposée : Lumière ou Ténèbres ? Vie ou Mort ? Tu n'en sais pour le moment rien. Cela est... Frustrant, perturbant, ennuyant...

Se faire confiance ? Et pourquoi donc ? Faire confiance, c'est se faire du mal, c'est se créer une faiblesse, c'est creuser sa propre tombe. Enfin tu dis cela, mais aucune de ces raisons ne te concernent. Pour toi, la confiance est juste une futilité, une chose que n'importe qui pourrait s'en passer. Tu as déjà fais confiance par le passé et on t'a trahi. Pareil dans le sens inverse : on t'a fait confiance, tu les as trahi. C'est aussi simple que ça.

...Mais, si tu veux vivre dans ce monde de lumière et de vie, la confiance sera une chose primordiale. Bien que tu ais perdu le sens de ce mot, il faudrait que tu puisses le faire. Que tu puisses donner ta confiance et que quelqu'un te donne la sienne... Il faut que tu essaies...

Tu lui hoches de la tête, avant de lui faire un signe de la main. En le regardant s'en aller.

Tu as attendu quelques secondes après son départ. Avant de lâcher tes achats et rejoindre ces derniers au sol, ne pouvant plus tenir sur tes jambes. C'était... Plutôt dur. Tu soupires doucement. Tu ne comprenais plus rien, avais-tu été sincère ? Ou bien lui avais-tu menti ? Ou encore, avais-tu fais un mélange particulier des deux ? Tu ne sais plus... Ou tu ne le sais tout simplement pas... Tu passes une main lasse sur ton visage. Malgré ta confusion, tu restes certaine d'une chose : Si tu devais donner ta confiance à quelqu'un, ça ne serait certainement pas à quelqu'un comme lui...

" Hu hu hu ~ La confiance d'une croque-mort est aussi éphémère qu'une vie humaine... Cependant, ta rencontre fût intéressante, Naoto Hiyaru. "

Ta quête de la vie sera bien plus compliquée que prévu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre entre deux rayons [PV Naoto / Charlie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre entre deux rayons [PV Naoto / Charlie]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Discution entre deux Gryffondor [pv : Judicaelle]
» conflit entre deux [PV WildStorm] [Dé]
» Retrouvailles entre deux amis [ PV: Josh ]
» Pique nique entre deux chemins...
» [Combat GS]Shaun VS Tenma, Duel entre deux chevaux légendaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Danganronpa: l'école du désespoir :: Archives du DanganRonpa 7 :: Quartier 3 : Memory Island :: Supermarché-
Sauter vers: