AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Le forum est fermé au public. Mais vous pouvez toujours nous rejoindre sur notre Nouveau Forum, à cette adresse : http://new-danganronpa.forumactif.org/

Partagez | 
 

 Alternate Story : That Person's Name Is...Lucas. [DR9] [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Naoto Hiyaru
The Devil's Tongue
avatar

Messages : 542
Date d'inscription : 11/05/2014
Age : 22

ElectroID
Nom et prénom: Lucas Tophlin
Spécialité: Super High School Level ???

MessageSujet: Alternate Story : That Person's Name Is...Lucas. [DR9] [Terminé]   Dim 12 Juil - 14:02



That Person's Name Is...


<"" />

Informations


Nom: Tophlin.
Prénom: Lucas.
Âge: 17 ans.
Spécialité: Super High School Level ???

PARTIE IRL

Prénom ou surnom: Nao, le Tueur, ... On commence à me connaître xD
Âge: Toujours 19 !
Présence sur le forum: 10/10 !
Comment as-tu connu le forum?: Un pingouin du futur me l'a donné par lettre postale !
Code d'activation: [Validé par moi-même ! DD8 ]




Histoire
Personnalité: Optimiste, enjoué et tenace, voilà qui résume assez bien le caractère du jeune homme. Il n'abandonne jamais ses objectifs, quoiqu'il puisse arriver, et fera tout son possible pour rendre son entourage le plus joyeux et heureux possible. Bien sûr, il pleure quand les choses deviennent trop dur à supporter mais il s'en remet rapidement. Il n'a pas vraiment la tête sur les épaule, mais il l'à pleins de rêve, rêve qu'il ne pense pas "impossible". C'est sa philosophie. Il ne veux pas croire que tel ou telle chose est cuit d'avance, et qu'il est vain d'essayer de les résoudre. Il y croit, il croit qu'il peux faire quelque chose, et c'est cette simple croyance qui lui a permit d'aller si loin jusqu'à maintenant. Mais malgré tout, Lucas est quelqu'un de digne de confiance, protecteur et aimant. Naïf, très naïf également. Mais son cœur d'or compense ses quelques défauts. Il est également légèrement peureux et facilement surprenable, et à une phobie très étrange : il est atteint de la phobie administrative, soit, la peur des boîtes aux lettres.

Physique: Lucas est un jeune homme d'une taille de 1m72 pour un poids de 64 kilos, autrement dis, il est loin d'être en surpoids. Il a les cheveux mi- long blond comme le blé et les yeux bleu comme du Zircon, les même que son père. Il a un teint blanc et un sourire naturel qui demeure toujours sur son visage, même lorsqu'il pense ne jamais sourire. Bien qu'il ne le montre pas, il est complexé par ses pieds qu'il juge trop grand, et à le dos recouvert de bleus, dû à certains "affrontement". Mais pour autant, il n'est pas frêle et est assez agile. L'un de ses plus grand talent est le "Treadmill Dance", ou, le fait de danser sur un Treadmill, en réalisant certaines figures.

Histoire:

[ Cela n'a pas de lien avec l'histoire mais..Cette musique m'a permis à sa création. ]

"L'important n'est pas de savoir si cela est vrai ou non... Mais de croire que cela peut se réaliser !"

Qu'est ce qui nous pousse à nous battre ? Est-ce par désir de protéger notre pays  ? Est-ce le désir de laisser une terre à nos enfants, où ils pourront cultiver et vivre en paix ? Est-ce seulement pour leurs accorder un futur ?
La Guerre est sans limite. Nous dépassons jusqu'à même nos sentiments et nos désirs pour se battre en notre futur. Se battre pour que nos enfants aient une vie mieux construite que la nôtre. Se battre pour cette liberté que nous désirons tous.


Ce battre... POUR UN FUTUR EN LEQUEL CROIRE !

C'est ce désir ardent qui chaque jours, animent nos plus vaillants soldats à partir en Guerre. A risquer leurs vies pour nous, quitte à mourir et à transcender leurs existences au nom d'idéaux divers.. Tandis que nous tous, peuple au destin fragile, continuons à chercher la réponse à nos questions, à notre existence.

Ceci n'est pas une histoire. Mais le récit d'un garçon, qui comme n'importe qui d'autre, à décider de se prendre en main. Et de continuer d'y croire.

Lucas est né le 23 mai 1996 dans une petite Banlieue du Colorado. Il y vivait comme n'importe quel autres enfants avec ses deux parents, et grandis avec eux comme tout autres enfants. Bien sûr, il n'était pas une pâle copie de monsieur tout le monde, notamment a cause de son éducation qui faisait de lui un enfant "bulle". La raison fut assez simple, quoique tragique : La mère de Lucas fut diagnostiquée comme incapable à la reproduction; et ceux, très certainement pour sa vie entière. Cependant, leurs désirs d'avoir un enfant fut tellement grand, et après tant de tentatives inespérées, ils décidèrent de demander l'aide d'une dame, à la magnifique chevelure blonde, portant le nom d'Avarosa D.Grenat.
Ainsi son aide, et 9 mois plus tard, le garçon nommé Lucas vit le jour.

Comme expliqué, Lucas était un garçon sans histoire, outre le fait qu'il n'était pas lié à sa mère par le sang. Mais même en grandissant, le garçon nommé Lucas que ses parents considèrent comme le "Petit Miracle" n'eut jamais cesser d'aimer ses parents. Il n'avait pas les meilleures notes, ni grandes richesses ni gloire, mais peu lui importait. Il avait des rêves, des amis , des ambitions. Mais comme toujours , rien n'est facile et il le savait. Mais il continuait de croire en ces rêve.

Cependant, la vie est bien dure, surtout pour qui tente de vivre. Faire ses premiers pas fut sa toute première victoire, et également, sa première difficulté. Puis, ses premiers mots, quoique confus, puis ses premiers amis, ses premiers cours..Et ses premiers amours. Le garçon était encore jeune, et a peine ses premiers pas au Cours Préparatoires, son cœur se mit à battre fort pour un garçon, dont son nom fut oublié dans les méandres du passé. Cet amour interdit, considéré comme une amitié très profonde, le valut d'être mal considéré par ce dernier et très rapidement, abandonné. Il ne chercha pas à comprendre le comment du pourquoi, après tout, il était encore jeune.

Bien vite arriva alors le Primaire, un chamboulement pour lui qui venait tout juste de quitter le Colorado, pour rejoindre l'Arizona. Ses parents avaient obtenues une promotion là-bas, bien qu'il ne s'interrogeait pas sur l'origine de leurs emplois. Il ne disait rien, et à suivi ses parents là-bas, recommençant une nouvelle vie.
Il entra ainsi au CE1, mais son arrivé fut compliqué, privé de tout repère. Mais malgré tout, sa gentillesse et sa bonne humeur attira rapidement la sympathie des autres enfants, avec qui il lia une bonne amitié. Le garçon nommé Lucas, bien que perdu de prime abord, avait très rapidement trouvé ses repères.

Mais la roue finit toujours par tournée, au dépend du jeune garçon. Ses parents demeurèrent de plus en plus absent, pris par leurs emploies respectifs. Il passa alors ses soirées chez ses Grands-Parents, qui malgré leurs langues bien pendue, on su s'occuper de lui du mieux qu'il pu. Ce train-train quotidien dura jusqu'à son deuxième semestre en classe de Quatrième. Mais pourtant, jamais il ne s'en est plaint.C'était un garçon très optimiste, dont ses parents pouvaient être fier.

Pendant son premier semestre en classe de 4eme, après avoir tout juste changé d'école, le cœur de Lucas se mit à rebattre pour un garçon, cœur qui n'avait pas autant battu depuis bien longtemps maintenant. Malheureusement, ses sentiments ne furent pas réciproque, et la haine commença à frapper le visage du garçon à de nombreuses reprises.. Des coups de colères, des crochets de haine et de dégouts mirent à nu le garçon nommé Lucas qui ne pouvait retenir ses larmes. Ce jour-ci ne fut probablement pas le pire de sa vie, mais il fut ô combien douloureux .. Mais également, un jour magnifique; où il fit la rencontre d'un garçon qui allait devenir un très bon ami : Timothy Irons.

Ils devinrent très rapidement inséparable à son sens, jusqu'à ce que les complications ne demeurent. Ses parents devaient partir. Ce jour là, il avait découvert le métier de ses parents..Ce jour là, ses larmes ne cessaient de couler. De tendres paroles, de tendres étreintes...Et l'horreur fit place à la douceurs. Père et Mère, vêtue de leurs tenues et de leurs sacs, vinrent dire adieu à leurs fierté et à leurs unique enfant.

Chacun dit au revoir de sa propre façon, et disparaissent lorsque le matin montre son nez. Il ne partageait pas leurs sangs, mais il demeurait dans leurs veines, et seul les larmes avaient un goût relaxant. Il était convaincu de les revoir un jour. Il était convaincu que tout irait pour le mieux. Convaincu... Qu'il trouverait un moyen de les rendre fier, aussi éloigné que leurs destins puissent demeurer. Lucas adorait ses parents qui, toujours, se sont occupé de lui, qu'ils considéraient comme "leurs fierté". Il ne pouvait prier.. Mais il pouvait espérer. Espérer, un jour, de pouvoir les serrer une nouvelle fois dans ses bras.

Depuis ce jour, il voulu changer le monde. Son désir n'était aucunement de contrôler la population, de gagner la gloire ou l'or.. Il voulait changer les pensées des gens de ce monde. Mettre fin au conflits d'idéaux et changer les Péchés en quelque chose de plus beau. Il était seul. Seul à croire que tout cela était possible. Mais il ne perdit pas son désir de sauver ce monde. Il eut rejoint de nombreuses associations, de nombreux idéaux jugée absurdes pour les rendre réel, pour enfin, rejoindre un club revendiquant la liberté d'aimer. Aimer qui l'on veux, qu'ils soient ou non, du même sexe, d'origines différentes ou non. Alors que là où ses collègues pensaient abandonner de nombreuses fois, il n'a jamais cesser de revendiquer ses rêves et espoirs.

Il avait alors 15 ans. Son ami avec qui il resta proche depuis leurs rencontres fut choisi pour une mission dangereuse, et bien qu'il voulu l'en empêcher, il ne puis rien y faire. Il resta alors solitaire sur les bancs du Lycée, en compagnie de ses nombreux rêves. Le garçon nommé Lucas est devenue bien grand, beau et généreux, mais bien solitaire. En un cours laps de temps, la mort vint pointé sa faux, ainsi que les lamentations, avant de partir avec l'âme de sa défunte Grand-Mère, avec qui il avait partagé tant d'année de sa vie. Le silence et les larmes laissèrent rapidement leurs place à l'inquiétude, après que son ami Timothy se retrouva à l'Hôpital, une grande blessure à l'épaule et au visage. Il avait gagné la gloire et l'argent, et probablement réalisé son rêve. Mais le garçon nommé Lucas, jamais, n'éprouva de la rancune pour son ami, heureux de le voir ainsi joyeux et surtout, vivant.

En deux ans, enfin, la situation se calma. Grâce à son association, il a permit à de nombreux couples homosexuels de se montrer dignement à la société. Il permit aux Eglises d'ouvrir leurs cœurs à tous, et permit le mariage à tout ceux qui souhaitaient unir leurs vœux. Ce n'était qu'un simple garçon, qui a cru en ces rêves et à réaliser le rêve de nombreuses personnes.. Sans pouvoir totalement accomplir le sien.
Bien évidemment, ses succès n'étaient pas sans conséquences. Il devint une cible de choix pour les protestants, qui refusent le changement. Les chantages et autres lettres de menaces devinrent son quotidien, tout autant que les sombres regards et autres formes de violences. De nombreuses fois, il en souffrait, de nombreuses fois, son corps était en sang. Mais il oubliait tout; au regard de ceux qui lui pleuraient leurs bonheurs, a l'affection de ceux qui pouvaient célébrer leurs amours. Un mal pour un bien, et il ne prenait en compte que le bien. Mais malheureusement, le bien ne l'emporta pas éternellement..

Ce fut un jour pluvieux qui scella sa destinée. Alors qu'il venait d'obtenir son code de la route, il appela ses parents via son ordinateur, comme il le faisait très souvent. Mais personne ne répondit. Le silence fit sa place. Puis, un toquement de porte. Un homme, en tenue militaire, le calot et la tête baissée. Ses mots, étouffé par la pluie, sonnèrent comme des poignards dans le cœur meurtri du garçon. Ses larmes, qui voila longtemps n'eurent coulé, exprimèrent leurs désarroi. Le son de promesses brisées s'éclatèrent comme des balles dans l'horreur de la guerre..

Leurs funérailles eurent lieu sous cette même pluie battante. Lucas, seul face aux tombes de ses vaillants soldats, soldats, enfouissant les corps là où ils demeurèrent jadis, puis.. Les Adieux. Il voulu crier. Il voulu étancher ses larmes mais rien ne pouvait sortir, pas même un murmure. Ses pensées, obscurcis par cette scène, vinrent éteindre sa flamme qui jamais, ne s'était consumée. Ses parents, ses personnes qu'ils avaient toujours espérer revoir un jour, étreindre et embrasser une dernière fois..Furent ensevelis sous la terre, noyé par les ravages de la Guerre.
Tous partirent alors, laissant le garçon seul au milieu du cimetière. Il n'avait plus rien en lequel ce battre. Ce fut la fin de ses rêves, de tout ce en quoi il croyait.

Il quitta alors les pierres tombales, le visage rongé par la pluie dégoulinant de son visage. Son visage, figé sur le sol, vint alors observer un papier...Plus précisément, une lettre. Ses yeux ne lui permirent que difficilement de la lire, mais ce fut une invitation, à son nom, pour entrer dans le Gakkō no kisai, au Japon. Il pouvait y exaucer ces rêves. Le papier était abimé de toute part, si bien qu'il ne pouvait distinguer de quoi il était l'Elite. Suite à tout cela.. Sa flamme rebrûla, d'une douce et légère lueur. Il avait décider de rejoindre Gakkō no kisai, et réaliser ce pourquoi, il s'est battu depuis son longtemps. Réaliser ce pourquoi, ces parents se sont battus...Et pour les rendre fier du fils qu'ils ont eu.

Ses amis et camarades lui offrirent un allé simple au Japon comme Ultime Cadeau, et embarqua sur le premier avion. Il emporta si peu de biens, mais énormément de souvenirs. Ses larmes avaient cesser, et de nouveaux, il recommença à croire.

A croire en un Monde Libre de toute Guerre. Libre de tout Jugement.
Croire en un Monde où chacun de nous avons notre place.



© By A-Lice sur Never-Utopia

_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ DR9

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 08/10/2014
Localisation : Dans le DR9

ElectroID
Nom et prénom: Niki et Monokami
Spécialité: MDJ

MessageSujet: Re: Alternate Story : That Person's Name Is...Lucas. [DR9] [Terminé]   Lun 17 Aoû - 16:44

C'est avec un immense plaisir que tu es validé pour le DR9 ~
Je suis heureux de te compter parmi les autre pour participer à mon Danganronpa, 9e du nom. J'espère que tu vas passer de bons moments en notre compagnie, dont celle de Monokami et Niki qui seront sûrement ravi de faire ta connaissance ! J'espère que tu as le coeur bien accroché (ou pas, c'est marrant) pour participer à ce jeu macabre que je te réserve !

Bienvenu parmi nous, Lucas Tophlin !

Tes avantages et inconvénients t'aideront, et te désavantagerons durant cette session de RP. Fais en bon usage !

Avantage Le partageur de bonheur : Lucas a de la bonne humeur à revendre et pourra apaiser certaines situations.

Inconvénient Amour passionnel ? :  Si Lucas tombe amoureux de quelqu’un, il lui ferra pleinement confiance, et voudra aller avec lui dans toutes les enquêtes.

Bonne chance et bonne survie, puisse ton talent être découvert et utile et que ton orientation sexuelle ne te fasse pas défaut ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Alternate Story : That Person's Name Is...Lucas. [DR9] [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lucas Garcia [terminé]
» Love Story ▬ Lucas E. Scott
» Lucas di ke Aristide ekri sou fo nom lan entenet la ,
» STANLEY LUCAS, POUR QUI SE PREND IL?
» STANLEY LUCAS CONTRE-ATTAQUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Danganronpa: l'école du désespoir :: Les présentations :: Présentation validée :: Présentations du Danganronpa 9-
Sauter vers: